Tournières

(14 Calvados) La Libération

Tournières, ville lettrineIl n’y a plus de front allemand derrière Omaha Beach Le 10 juin 1944, les Américains ont débarqué depuis quatre jours et consolident la tête de pont. Dans le secteur d’Omaha Beach, ils franchissent les marais de l’Aure, le front allemand se décompose. Le General Dietrich Kraiss, chef de la 352.Infanterie-Division tente de reconstituer une ligne de défense avec ce qui reste de sa division. La 2nd US Infantry Division du General Walter Robertson progresse vers le sud, Saint-Martin de-Blagny est libéré. Le 38th Regimental Combat Team, arrivant de Trévières, traverse Tournières et atteint Cerisy-la-Forêt. La 352.Infanterie-Division est annihilée ; il n’y a plus de front en face des Américains de la 2nd Infantry Division. Mais une contre-attaque de la Panzer-Lehr Division du General Fritz Bayerlein sur Bayeux, et l’arrivée des unités de reconnaissance de la 17.SS-Panzergrenadier-Division, rendent prudents les Américains. ©

> Tournières – Monuments et vestiges