Le Plessis-Lastelle

(50 Manche) La Libération

Le Plessis-Lastelle, ville lettrineLe Mont Castre : cauchemar des Américains Alors que la 79th US Infantry Division vient de s’emparer de La Haye-du-Puits le 9 juillet, la 90th ID du Major General Eugene Landrum mène un dur combat sur le Mont Castre, une hauteur très boisée qui contrôle tout le secteur. Le 10 juillet, un nouvel assaut du 357th Infantry Regiment à Beau-Coudray échoue, face au Grenadier-Regiment 1050. Au même moment, le 3/358th IR du Lieutenant Colonel Jacob Bealke attaque dans la forêt vers le sud-est ; la progression est difficile dans un relief escarpé, touffu et couvert de ronces épaisses. Les combats sont terribles contre les parachutistes du Fallschirmjäger-Regiment 15, les pertes sont lourdes des deux côtés. Les Américains conquièrent plusieurs hauteurs qui leur donne vue sur le « corridor » entre le Mont Castre et les marais de Gorges ; une section de Sherman qui débouche par un chemin caillouteux est prise à partie par un blindé allemand, embusqué dans un champ, trois chars sont détruits, le dernier s’enlise. Les GI’s se mettent en défense pour la nuit à la lisière de la forêt. Le mardi matin 11 juillet, à 10 heures, le 1/358th et le 2/359th prennent le contrôle du nord-est de la forêt. Le 2/359th poursuit vers l’est, traverse la route de Lastelle et attaque le flanc ennemi qui fait face au 357th IR ; la section d’appui de Sherman, de la C Co du 712th Tank Battalion, est détruite dans une embuscade par les PAK et les panzerfäuste, l’avance est stoppée net. En milieu d’après-midi, les restes du 3/358th forment un Battle Group sous les ordres du 1st Lieutenant Hubert Miller, la colonne débouche de la forêt et suit la route vers Lastelle ; au crépuscule, l’ennemi est mis en déroute. Le 1st Lieutenant Miller reçoit l’ordre d’attendre l’arrivée du 1/359th ; la troupe se remet en route vers minuit ; après un bref engagement, le petit pont sur le Mouloir est franchi ; vers 2 heures, les Américains pénètrent dans le hameau de Lastelle sans opposition. Le mercredi 12 juillet, à 8 heures, le 2/357th traverse Le Plessis après avoir repoussé un mince rideau défensif. Le reste du régiment se rassemble dans le secteur de Beau-Coudray. Après neuf jours de très durs combats qui lui a couté environ 5000 pertes, la 90th ID a brisé la Mahlmann Line ; mais en face, le LXXXIV. Armeekorps a été « saigné à blanc », le General Dietrich von Choltitz demande l’autorisation de se replier. © Sources : 90th US Infantry Division After Action Report, 358th Infantry Regiment July AAR, Objectif La Haye-du-Puits par Georges Bernage, La 90th US Infantry Division T2 par Didier Lodieu, Breakout and Pursuit par Martin Blumenson

> Le Plessis-Lastelle – Monuments et vestiges