Portbail – Portbail-sur-Mer

(50 Manche) La Libération

Portbail, ville lettrineLes habitants de Portbail découvrent une ville sinistrée Le dimanche 18 juin, la 9th US Infantry Division coupe la péninsule du Cotentin à Barneville-sur-Mer. Les soldats du 47th Infantry Regiment sécurisent le secteur de Saint-Lô-d’Ourville à Neuville-en-Beaumont ; puis dans la soirée, ils sont relevés par le 357th IR de la 90th ID. Le VIII US Corps du Major General Troy Middleton prend en charge le front sud, tandis que le VII Corps doit s’emparer de Cherbourg. Le 19 juin, en début d’après-midi, la dernière percée allemande d’envergure, vers le sud, est effectuée par l’Oberst Rudolf Bacherer, qui commande le Grenadier-Regiment 1049 ; il bouscule les Américains à Saint-Lô-d’Ourville et passe avec près de 1400 soldats. Portbail se retrouve dans un no man’s land, soumis aux tirs d’artillerie des deux camps ; des incendies se déclenchent contre lesquels les sauveteurs ne peuvent pas lutter en raison du manque de moyens. Il y a des tués et des blessés parmi les civils, la population se réfugie dans les villages voisins. Les GI’s du 357th IR n’ont pas de répit, ils doivent faire face à des contre-attaques venant du sud, et à des groupes isolés venant du nord. En face, le Generalmajor Eugen König, chef de la 91. Luftlande-Infanterie-Division, établit son PC près de Lithaire, il tente de reconstituer un front avec les restes de trois divisions d’infanterie. Des éléments de la 243. Infanterie-Division reprennent Canville. Le 22 juin, le 2/357th lance une contre-attaque locale pour rétablir sa ligne de front, un bataillon du 359th IR arrive en renfort. Le 23 juin, les Américains mènent des opérations de nettoyage dans le secteur de Portbail, qui reste sous le feu de l’artillerie ennemie ; la B Co du 607th Tank Destroyer Battalion arrive en soutien près de Saint-Lô-d’Ourville. Le 25 juin, une attaque du II./Grenadier-Regiment 894, en provenance du hameau des Fossés, est repoussée par l’artillerie américaine. Cherbourg capitule le mardi 27 juin, toutes les forces américaines se tournent vers le sud. Le Major General Middleton prépare l’assaut du VIII Corps ; à partir du 30 juin, la 79th ID reprend le secteur de la 90th ID. Dans le secteur de Portbail et Saint-Lô-d’Ourville, le 357th IR du Colonel George Barth est relevé par le 315th IR. L’attaque du VIII Corps débute le 3 juillet, la ligne de front s’éloigne. Les habitants de Portbail commencent à revenir dès le lendemain ; ils découvrent une ville sinistrée, 75% des bâtiments et habitations sont détruits ou endommagés. © Sources : Utah to Cherbourg par le CMH US Army, la 90th US Infantry Division T1 par Didier Lodieu

> Portbail – Monuments et vestiges