Roncey

(50 Manche) La Libération

Roncey, ville lettrineLa fin du LXXXIV Armeekorps dans la poche de Roncey L’avant-garde de la 2nd US Armored Division sème le désordre sur les arrières du LXXXIV Armeekorps. Le vendredi 28 juillet, en milieu d’après-midi, le 82nd Armored Reconnaissance Battalion atteint la Sienne, au nord-est de Cérences. Au même moment, une Task Force du 3rd Battalion du 67th Armored Regiment, commandée par le Major William Ring, coupe la route de Coutances au nord de Lengronne ; peu après, un Kübelwagen est détruit par un Sherman au carrefour des Hauts Vents, à son bord, l’Obersturmbannführer Christian Tychsen, chef de la 2. SS-Panzer-Division. Ce dernier rejoignait son PC à Trelly, où il organisait le prochain mouvement de la masse de troupes, qui commencent à embouteiller les petites routes entre Saint-Denis-le-Vêtu et Roncey. Au fil des heures, la rupture des communications et les errements du Haut commandement conduisent à l’engorgement du secteur ; on y trouve principalement des unités des 2. SS-Panzer-Division et 17. SS-Panzergrenadier-Division, des éléments d’infanterie, des parachutistes, des Osttruppen. Des échappées ont lieu pendant la nuit du 28 au 29 juillet, avec succès vers le sud, à travers Saint-Denis-le-Gast, d’autres échouent, près de Saint-Martin-de-Cenilly et au croisement de La Vattelaine, sur la route de Hambye. Dans la journée, la Task Force du Major Clifton Batchelder resserre l’étau américain à Saint-Denis-le-Gast et à Lengronne ; à l’intérieur de la poche, les Allemands subissent le pilonnage permanent des chasseurs de l’US Air Force. Sur l’aile droite de la 2nd AD, la 3rd AD entame l’enveloppement de la zone par le nord et l’ouest. La nuit suivante, c’est la ruée générale vers le sud. À Saint-Denis-le-Gast, les Américains doivent s’écarter pour ne pas être balayés par la masse des blindés et de l’infanterie ennemis. Non loin du carrefour des Hauts Vents, une colonne de près d’une centaine d’engins est anéantie par la Task Force du Major Ring. Pendant la matinée du 30 juillet, la 3rd AD accentue sa poussée, la Task Force Y arrive de Montpinchon, la Task Force X par la route de Coutances, et la Task Force Z par Saint-Denis-le-Vêtu. Circulant sur des routes encombrées d’épaves, les Américains entrent dans Roncey vers 14 heures. Les GI’s rassemblent de nombreux prisonniers ; de petits groupes déterminés de SS et de parachutistes parviennent encore à sortir de la nasse. Le village a beaucoup souffert des combats, de nombreuses carcasses brûlées jonchent les rues, que les bulldozers du génie commencent déjà à dégager. © Sources : Breakout and Pursuit par Martin Blumenson, Operational History Second Armored Division Operation Cobra, Breakout at Normandy 2nd Armored Division par Mark Bando, Fighting The Breakout par David C. Isby

> Roncey – Monuments et vestiges