Saint-Fromond

(50 Manche) La Libération

Saint-Fromond, ville lettrineLa tête de pont est solidement ancrée à l’ouest de la Vire La 30th US Infantry Division du Major General Leland Hobbs débarque le 14 juin sur Omaha Beach. Le jour suivant, le 119th Infantry Regiment du Colonel Alfred Ednie se regroupe près d’Isigny-sur-Mer, puis relève le 175th IR sur la rive droite de la Vire. Dans l’après-midi, la L Company entre dans Airel sans rencontrer d’opposition. Pendant deux semaines, le 119th IR occupe un front provisoire d’Airel à Saint-Clair-sur-l’Elle ; le secteur reste un no man’s land livré aux patrouilles des deux camps. Enfin, le Jour J est fixé au vendredi 7 juillet, le franchissement de la Vire aura lieu à Saint-Fromond. Le Major General Hobbs prépare soigneusement l’opération. Le 117th Infantry Regiment du Colonel Henry Kelly doit mener l’assaut principal. Chaque officier et sous-officier connait les détails de la manœuvre ; deux exercices ont été pratiqués en étroite collaboration avec le génie. En face, le secteur est défendu par un Kampfgruppe d’unités de la 275. Infanterie Division, commandé par le chef du Grenadier-Regiment 984, l’Oberst Heintz. Le temps est brumeux et couvert ; à 4h15 une puissante préparation d’artillerie se déclenche. À 4h30, les trente-deux canots qui transportent les E et F Companies entament la traversée, à quatre cent mètres au nord du pont de Saint-Fromond ; les GI’s escaladent la rive opposée à l’aide d’échelles. Tout se déroule comme à l’exercice, quelques tirs sporadiques n’empêchent pas les Américains de se diriger vers leur objectif, sous le couvert d’un barrage roulant des canons américains. La G Co traverse à son tour et se dirige aussitôt vers le village ; après un bref mais rude combat de rues, Saint-Fromond est pris, la G Co se dirige ensuite vers le carrefour. Sous les tirs de harcèlement ennemis, le 247th Engineer Combat Battalion répare le pont de pierres qui est de nouveau utilisable à 9h30 ; un passage flottant est amenagé au sud et une passerelle pour les fantassins au nord. Le 3/117th s’empare d’une hauteur à l’est de Saint-Jean-de-Daye ; le 1/117th avance vers le sud-ouest. Le 2/119th rejoint et couvre le flanc gauche du 117th IR, avec le soutien des chars du 743rd Tank Battalion. À midi, le Kampfgruppe Heintz est partout repoussé, la tête de pont est solidement ancrée à l’ouest de la Vire. Dans l’après-midi le 120th IR franchit le canal de Vire et Taute, et libère Saint-Jean-de-Daye. © Sources : Combat History of the 119th Infantry Regiment, After Battle Report 30th ID July 1944, Saint-Lô par le Center of Military History US Army

> Saint-Fromond – Monuments et vestiges