Saint-Sauveur-Lendelin

(50 Manche) La Libération

Saint-Sauveur-Lendelin, ville lettrineLa 4th Armored Division fonce sur Coutances Les Américains déclenchent l’opération Cobra le 25 juillet, le VII US Corps attaque à l’ouest de Saint-Lô. Sur l’aile droite, le VIII Corps se met en mouvement le lendemain. La 90th US Infantry Division du Major General Eugene Landrum est face à « l’île » de Sèves ; le 359th Infantry Regiment du Colonel Robert Bacon lance l’assaut ; après une journée de féroces combats contre le III.SS-Panzergrenadier-Regiment 3, les GI’s tiennent une tête de pont. Sur la route Carentan Périers, le 2nd Battalion du 357th IR ne débouche pas, malgré l’appui d’une compagnie de Sherman du 712nd Tank Battalion. La nuit du 27 juillet est ponctuée de ronflements de moteurs côté allemand. Vers 10 heures, des patrouilles du 3/358th signalent que l’ennemi s’est retiré. Le ratissage de « l’île » se poursuit jusqu’au soir. Sur l’aile droite, le 3/359th contourne Périers par le nord-est. À 15h30, la 90th Reconnaissance Troop entre dans Périers ; la ville est ruinée par les bombardements et les récents combats. Sur l’aile gauche, le 357th IR progresse rapidement et coupe la route de Carentan au sud de Raids. Après que le génie ait posé un pont sur la Taute à la Fossairie, le 3/357th atteint la route de Saint-Lô. Le 3/359th se heurte à un élément blindé ennemi de la Das Reich, à un kilomètre au sud de Périers ; à la tombée de la nuit, avec l’appui des Sherman du 712nd TB, quatre Panzer sont mis hors de combat. Le 28 juillet au matin, le 359th IR reprend son avance vers Coutances, en évitant la Route nationale n°171, qui est réservée à la 4th Armored Division du Major General John Wood. À 5 heures, le Combat Command B s’ébranle avec le 8th Tank Battalion et le 53rd Armored Infantry Battalion en tête ; la colonne blindée traverse Périers vers 8 heures, puis emprunte la RN n°171. Le CCB, commandé par le Brigadier General Holmes Dager, ne rencontre qu’une faible opposition, jusqu’à l’approche de Saint-Sauveur-Lendelin, où les véhicules sont stoppés par une vaste zone minée. Un délai de trois heures est nécessaire au génie pour ouvrir un passage, le CCB traverse Saint-Sauveur-Lendelin et fonce vers Coutances. Les unités de pointe du 359th atteignent Saint-Sauveur-Lendelin en début d’après-midi ; sur l’aile gauche, au sud de Montcuit, le 357th rencontre les unités avant-garde de la 1st US Infantry Division qui chargent vers l’ouest. © Sources : la 90th US Infantry Division T2 par Didier Lodieu, After Action Report 90th Infantry Division, La Libération l’histoire officielle américaine par Martin Blumenson

> Saint-Sauveur-Lendelin – Monuments et vestiges