Saint-Sever-Calvados

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Saint-Sever-Calvados, monument lettrineStèle 2nd Armoured Division Stèle dédiée aux soldats de la 2nd US Armored Division Hell on wheels, commandée par le Major General Edward Brooks, qui sont tombés pour la libération de la ville en août 1944. Situation : sur la place de la mairie, près du monument aux Morts 1914-1918

Stèle aviateurs alliés Stèle à la mémoire des aviateurs alliés, morts en mission pendant la Seconde Guerre mondiale, dont les avions se sont écrasés sur le territoire de la commune de Saint-Sever ; deux ne sont pas liés directement à la bataille de Normandie. Le premier appareil était un bombardier Vickers Wellington du 149th Squadron de la Royal Air Force ; il avait décollé le 13 avril 1941 de l’aérodrome de Mildenhall en Angleterre, pour une mission nocturne sur l’aérodrome de Mérignac à Bordeaux ; en raison d’un problème de moteur, le bombardier fit demi-tour et tenta de rentrer directement à sa base ; le Warrant Officer Kenneth C. Rawlings aurait sauté en parachute dans une tentative de baliser le terrain ; mais en vain, le Wellington perdit de l’altitude et s’écrasa sur le village de Saint-Sever ; les cinq membres de l’équipage et neuf habitants périrent dans le crash. Le W/O Kenneth Rawlings fut capturé par les Allemands quelques jours plus tard. Les cinq aviateurs reposent dans le cimetière communal de la ville. Le chasseur Typhoon du Sergeant Dennis Herbert Clennell s’écrasa près de Saint-Sever, le 10 avril 1943 ; il appartenait au 197th Squadron de la RAF Volunteer Reserve. Deux Typhoon avaient décollé ce jour-là de l’aérodrome de Tangmere en Angleterre ; d’après un témoin de l’époque, l’avion du Sergeant Clennell heurta un arbre, après avoir attaqué un train allemand sur la ligne Granville Paris ; il venait d’avoir 18 ans, il repose dans le cimetière communal de la ville. Le troisième appareil est celui du 1st Lieutenant Rudolph L. Marko, abattu le 1er juillet 1944 ; il appartenait au 397th Fighter Squadron du 368th Fighter Group de la 9th US Air Force. Il avait décollé de l’aérodrome A3 de Cardonville, son P47 Thunderbolt aurait heurté un arbre après une attaque au sol. Il était âgé de 25 ans, il repose dans sa terre natale de Cleveland, état de l’Ohio aux États-Unis. Situation : sur la place de la mairie, près du monument aux Morts 1914-1918

Plaque aviateurs RAF Plaque en l’honneur de l’équipage du bombardier Vickers Wellington du 149th Squadron de la Royal Air Force, qui s’est écrasé le 13 avril 1941 sur le village de Saint-Sever. Cinq membres de l’équipage et neuf habitants périrent dans le crash ; il n’y eut qu’un seul survivant : le Warrant Officer Kenneth C. Rawlings, qui fut capturé par les Allemands quelques jours plus tard. Les cinq aviateurs reposent dans le cimetière communal de la ville. Situation : sur la façade d’une maison en centre-ville, au niveau du n°7 de la rue de Vire

> Saint-Sever-Calvados – La Libération