Sainte-Marie-du-Mont

(50 Manche) La Libération

Sainte-Marie-du-Mont, ville lettrineDepuis 6h40, les Forces américaines débarquent sur Utah Beach La Drop Zone C est située entre Sainte-Marie-du-Mont et Hiesville, c’est la zone attribuée aux 1st et 2nd Battalions du 506th Parachute Infantry Regiment, ainsi qu’au 3/501st PIR. Malheureusement, dans cette nuit du 5 au 6 juin, la Flak et les nuages bouleversent les plans de sauts, le 1/506th est le plus groupé sur la DZ C, seulement une quinzaine de sticks du 3/501st atterrissent autour de Sainte-Marie-du-Mont, le 2/506th est éparpillé entre Sainte-Mère-Église et Foucarville. Le Colonel Robert Sink établit le quartier-général du 506th PIR dans une ferme au hameau de Caloville. Le Major General Maxwell Taylor installe celui de la 101st Airborne Division à Hiesville ; avec les forces dont il dispose, il assigne les missions ; 150 hommes restent sur place, un groupe part vers Vierville, un autre se dirige vers Sainte-Marie-du-Mont. Le Lieutenant Colonel Julian Ewell, chef du 3/501st, se met en route vers Pouppeville, le Major General Taylor prend la tête du détachement. Sainte-Marie-du-Mont est faiblement occupé par les Allemands ; quelques sticks tombent sur le village, le combat s’engage aussitôt dans l’obscurité, illuminée par les lueurs des fusées éclairantes. Les accrochages sont violents et brefs, causant des pertes de chaque côté. En arrivant devant Pouppeville, l’effectif du Lieutenant Colonel Ewell s’élève à environ 150 hommes. Le village est tenu par une soixantaine de soldats du Grenadier-Regiment 1058 ; après plusieurs heures de résistance, les Allemands se rendent ; vers midi, la sortie de plage n°1 est ouverte. Depuis 6h40, les Forces américaines débarquent sur Utah Beach, le génie dégage les obstacles et aménage des sorties de plage. Les troupes s’engagent bientôt dans les passages au milieu de la zone inondée. Le 2nd Battalion du 8th Infantry Regiment, commandé par le Lieutenant Colonel Carlton MacNeely, fait jonction avec les paras de la 101st Airborne Division à Pouppeville. À Sainte-Marie-du-Mont, l’aube qui point voit les parachutistes maitres des lieux, ces derniers mettent le village en défensive ; en fin de matinée, des Allemands qui arrivent d’Utah Beach sont mis en déroute ; quelques obus s’abattent sur le centre du bourg ; vers 14 heures, c’est l’arrivée des fantassins du 2/8th et des Sherman DD du 70th Tank Battalion, les Normands peuvent sortir acclamer leurs libérateurs. © Sources : Utah Beach par Georges Bernage et Dominique François, Utah Beach par Joseph Balkoski, Utah Beach to Cherbourg publié par le CMH US Army

> Sainte-Marie-du-Mont – Monuments et vestiges  > Sainte-Marie-du-Mont – Musée