Gonfreville

(50 Manche) La Libération

Gonfreville, ville lettrineLa 90th Infantry Division reprend son souffle sur la Sèves Après neuf jours de très durs combats qui lui a couté environ 5000 pertes, la 90th US Infantry Division du Major General Eugene Landrum s’est enfin emparé du verrou du mont Castre le 12 juillet. Le LXXXIV. Armeekorps du General Dietrich von Choltitz entame un repli sur une nouvelle ligne de défense. La 90th ID se remet en mouvement. Le 358th Infantry Regiment se dirige vers le sud-est. Vers 14 heures, le 1/358th rejoint un petit cours d’eau au nord de Gorges ; quand ils tentent de le franchir, les GI’s sont bloqués par des tirs provenant de bâtiments sur la rive opposée. Sur la droite, le 3/358th atteint Saint-Germain, au carrefour de la route de Périers. Brusquement, les Allemands contre-attaquent, grâce à l’action énergique du Lieutenant Colonel Frederick Loomis, ils sont repoussés en fin de soirée ; les pertes sont sévères des deux côtés ; les Américains verrouillent le carrefour pour la nuit avec deux sections antichars. Sur l’aile droite, le 3/359th bivouaque au sud de la Bagotterie. À l’aube du 13 juillet, le 2/357th est venu s’aligner à gauche du 1/358th devant Gorges. Lorsque le 1/358th repart à l’assaut, il se heurte aussitôt à des soldats du Fallschirmjäger-Regiment 15, qui ont traversé le cours d’eau pendant la nuit, à l’insu des Américains ; les parachutistes résistent de longues heures avant de céder le terrain. En début de soirée, les deux bataillons lancent une offensive coordonnée sur Gorges, ils bousculent un Kampfgruppe du Grenadier-Regiment 1049 ; vers 20 heures, le 1/358th entre dans le village. Le lendemain 14 juillet, le 1/358th et le 3/358th avancent de front vers Gonfreville, avec l’appui de la B Company du 712nd Tank Battalion. Le 359th marche à l’ouest de la route de Périers, le 2/359th entre dans le hameau de la Commune. La progression est plus rapide que les jours précédents, cela occasionne quelques incidents avec l’artillerie de soutien, qui pilonne des cibles déjà atteintes par les unités de pointe américaines. À 14h30, le 1/358th et le 3/358th font leur jonction à Gonfreville ; le Lieutenant Colonel Christian Clarke se rend sur place en début de soirée. La 90th Reconnaissance Troop traverse Gonfreville, et prend contact avec son homologue de la 4th Rec. Troop dans le secteur de Nay, où le 357th s’installe. Le lendemain, la 90th ID organise ses positions au nord de la Sèves ; à Gonfreville, le 357th relève le 358th qui se rassemble en réserve près de Gorges. © Sources : la 90th US Infantry Division T2 par Didier Lodieu, After action report 90th Infantry division, 358th Infantry Regiment July AAR

> Gonfreville – Monuments et vestiges