Gourbesville

(50 Manche) Monuments et vestiges

Gourbesville, monument lettrineMonument 90th US Infantry Division et 82nd US Airborne Division Monument à la mémoire des soldats américains de la 90th US Infantry Division et de la 82nd US Airborne Division, tombés pour la libération de Gourbesville en juin 1944. Dans la nuit du 5 au 6 juin, le 507th Parachute Infantry Regiment, commandé par le Colonel George Millett, devait sauter sur la Drop Zone T, située entre Gourbesville et le Merderet, puis établir une ligne défensive à l’ouest du Merderet. Mais le largage fut catastrophique, la majorité des paras se regroupèrent à l’est du marais ; des isolés et des petits groupes combattirent autour de Gourbesville. Après une bataille héroïque, les parachutistes américains franchirent le Merderet le 9 juin et occupèrent le hameau de Cauquigny. Le 10 juin ils furent relevés par les GI’s de la 90th Infantry Division. Le 357th Infantry Regiment libéra Gourbesville le jeudi 15 juin, au prix de lourdes pertes dont celle de son chef, le Colonel John Sheehy, qui fut tué. Le monument porte les insignes des deux unités. Un panneau historique bilingue, très instructif, relate les combats qui se déroulèrent du 6 au 15 juin 1944. Situation : au carrefour central, au bord de la D69

Plaque Feld lazarett Plaque signalant qu’un Feld lazarett – poste de secours – allemand fut installé dans cette maison pendant les combats de juin 1944. Avant l’Occupation, le bâtiment abritait l’école du village. Le médecin allemand, qui parlait anglais, soigna plusieurs parachutistes américains blessés. Situation : sur la façade d’une maison en face de la mairie

Plaques Major Gordon Smith et Private R.B. Lewellen Deux plaques sont dédiées à deux parachutistes américains de la 82nd US Airborne Division. Dans la nuit du 6 juin 1944, alors qu’il se déplaçait avec un groupe d’une dizaine d’hommes, le Major Gordon K. Smith, du 507th Parachute Infantry Regiment, fut blessé et capturé par l’ennemi ; il fut amené au poste de secours allemand de Gourbesville ; il y retrouva le Private First Class R. B. Lewellen, du 508th Parachute Infantry Regiment, qui avait été également blessé et fait prisonnier. Le médecin allemand, qui parlait anglais, dut pratiquer l’amputation de la main gauche du Private Lewellen. Ils furent ensuite tous les deux transférés et terminèrent la guerre dans des camp de prisonniers, avant d’être libérés en 1945. Les deux parachutistes américains furent nommés citoyens d’honneur de Gourbesville. La plaque dédiée au Private Lewellen fut inaugurée en juin 2009, alors qu’il venait de décéder ; le Major Smith, était encore présent.  Situation : sur la façade d’une maison en face de la mairie

Plaque Private James Hattrick Plaque à la mémoire du Private James R. Hattrick, parachutiste américain de la I Company du 508th Parachute Infantry Regiment de la 82nd US Airborne Division. Dans la nuit du 6 juin 1944, James R. Hattrick atterrit près du village de Gourbesville. Isolé, il engagea aussitôt le combat et, après avoir tué plusieurs soldats allemands à coups de fusil, il fut gravement blessé et mourut au poste de secours allemand. Il fut inhumé temporairement dans le cimetière de Gourbesville, puis déplacé dans un cimetière provisoire près de Sainte-Mère-Église, son corps fut finalement rapatrié aux États-Unis en 1948. Situation : dans le cimetière, au pied du monument 1914-1918

Monument 2nd Lieutenant Hindersinn Monument à la mémoire du 2nd Lieutenant Kenneth Hindersinn, pilote au sein du 83rd Fighter Squadron, 78th Fighter Group de la 8th US Army Air Force. Le mercredi 5 janvier 1944, le 2nd Lt Hindersinn avait décollé de la base de Duxford en Grande-Bretagne, pour une mission d’escorte de bombardiers sur le secteur de La Rochelle et Bordeaux. Son appareil Republic P-47 Thunderbolt fut abattu en combat aérien et s’écrasa près de Gourbesville au lieu-dit Les Mémonts ; le pilote réussit à sauter en parachute, il fut capturé et finit la guerre dans un camp de prisonniers en Allemagne. Grace aux recherches de l’association Picauville se souvient, les restes de l’appareil furent mis au jour ; la famille du pilote fut retrouvée et informée de la découverte. En septembre 2010, une cérémonie inaugura le mémorial, sous la forme d’une vitrine contenant le moteur de l’avion. Situation : près du monument 90th US Infantry Division et 82nd US Airborne Division © Textes et photos : reproduction interdite sans autorisation

> Gourbesville – La Libération