Hiesville

(50 Manche) La Libération

Hiesville, ville lettrineLa mort du premier général américain en Normandie 443 avions de transport C47, de la mission Albany, doivent larguer les 2100 hommes de la 101st US Airborne Division, dans la nuit du 5 au 6 juin. La Drop Zone C est située entre Sainte-Marie-du-Mont et Hiesville, c’est le secteur attribué aux 1st et 2nd Battalions du 506th Parachute Infantry Regiment, ainsi qu’au 3/501st PIR et au Headquarter de la 101st Airborne. Une unité spéciale est chargée de baliser les zones de saut : les Pathfinders ; le Team C saute à 0h25, les sticks 1 et 3 tombent près de la DZ ; le stick 2 plonge dans la Manche, les hommes sont repêchés plus tard par la Royal Navy. Rapidement, les Pathfinders peuvent installer les feux de signalisation et les émetteurs ; à Hiesville, un jeune normand aide un parachutiste blessé à installer une balise sur le toit de sa ferme. Mais la Flak et les nuages bouleversent les plans de sauts, le 1/506th est le plus groupé, seulement une quinzaine de sticks du 3/501st atterrissent autour de Sainte-Marie-du-Mont, le 2/506th est éparpillé entre Sainte-Mère-Église et Foucarville. Le Colonel Robert Sink établit le quartier-général du 506th PIR au hameau de Caloville. Le Major General Maxwell Taylor atterrit non loin de la DZ, au sud-ouest de Sainte-Marie-du-Mont ; après vingt minutes de solitude, il croise la route de paras, principalement du 501st, puis celle du Brigadier General Anthony McAuliffe, chef de l’artillerie divisionnaire, enfin il rencontre un groupe plus important, commandé par le chef du 3/501st, le Lieutenant Colonel Julian Ewell. Peu après, vers 4 heures, les avions de la mission Chicago lâchent 46 planeurs Waco sur la Landing Zone E, à l’ouest de Hiesville ; ils apportent de l’artillerie, des véhicules, du personnel médical… Le balisage est conformément réalisé, mais un puissant vent de côté et une herbe humide gênent les pilotes à l’atterrissage. Le Lieutenant Colonel Mike Murphy perd le contrôle de son planeur qui percute une haie ; à bord, le Brigadier General Don Pratt, commandant adjoint de la 101st US Airborne Division, et son aide de camp sont tués. Avec les forces dont il dispose, le Major General Taylor assigne les missions : 150 hommes gardent le PC de la division à Hiesville, un groupe part vers Vierville, un autre se dirige vers Sainte-Marie-du-Mont ; à 6 heures, le Major General Taylor et le Lieutenant Colonel Ewell se mettent en route, avec un détachement de moins d’une centaine d’hommes, vers la sortie de plage n°1 à Pouppeville. Vers 17 heures, un hôpital de campagne est installé dans le château médiéval de Colombières, au nord de Hiesville. © Sources : Utah Beach par Georges Bernage et Dominique François, Utah Beach par Joseph Balkoski, Utah Beach to Cherbourg publié par le CMH US Army

Hiesville – Monuments et vestiges