Lithaire – Montsenelle

(50 Manche) La Libération

Lithaire, ville lettrineLes GI’s combattent dans la « jungle » du Mont Castre Après deux jours d’offensive, les 3 et 4 juillet, la 90th US Infantry Division du Major General Eugene Landrum n’a enregistré qu’une faible progression sur l’aile gauche du VIII Corps, en subissant des pertes élevées. La défense du LXXXIV. Armeekorps s’appuie sur un relief de collines qui dominent le champ de bataille, avec La Haye-du-Puits comme pivot central. Le mercredi 5 juillet, le 357th Infantry Regiment tente de percer au sud, le 1/357th IR est stoppé à un kilomètre du hameau du Plessis ou lieu-dit Beau-Coudray. Sous la pluie, les 2nd et 3rd Battalions du 359th IR, commandé par le Colonel Clarke Fales, avancent vers la forêt du Mont Castre ; brusquement, des tirs détruisent deux Sherman de la C Company du 712th Tank Battalion, un troisième s’enlise ; mais à la tombée de la nuit, après de durs combats, le 3/359th a enfin pris pied sur la cote 122. La 90th Reconnaissance Troop garde le contact avec la 82nd US Airborne Division, qui tient la ligne de crête de La Poterie ; les blindés M8 détectent une forte présence ennemie dans le secteur de Lithaire. Le 6 juillet, le temps s’améliore et permet l’appui aérien ; exploitant son succès de la veille, la 90th ID enveloppe le Mont Castre par l’ouest. Le 1/359th rejoint le 3/359th sur le plateau près du hameau de La Ville. En fin d’après-midi, à l’est de Lithaire, la I Co du 3/358th affronte un groupement du Grenadier-Regiment 1050; l’importance de la force ennemie a été sous-estimée, le reste du bataillon est appelé en renfort ; à l’aube la poche est éliminée avec 200 prisonniers. Devant l’étirement de ses lignes et la difficulté du relief, le Major General Landrum engage les deux autres régiments du 358th IR pour consolider sa ligne de front, et sécuriser ses voies de ravitaillement devant le Mont Castre. Dans la nuit, le Fallschirmjäger-Regiment 15, qui vient d’arriver de Bretagne, déclenche une violente contre-attaque sur les positions du 357th IR à Beau-Coudray ; les GI’s sont également repoussés de la crête nord-est de la forêt. Pendant l’après-midi du vendredi 7 juillet, le 1/358th du Major Seeger tente de reprendre la position perdue pendant la nuit. Le 3/358th et la 90th RT nettoient le terrain sur l’axe de la route La Haye-du-Puits – Baupte ; à 18 heures, Lithaire est libéré, 75 soldats ennemis sont capturés. © Sources : 90th US Infantry Division After Action Report, 358th Infantry Regiment July AAR, Objectif La Haye-du-Puits par Georges Bernage, La 90th US Infantry Division T2 par Didier Lodieu, Breakout and Pursuit par Martin Blumenson

> Lithaire – Monuments et vestiges