Amfreville

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Amfreville, monument lettrineMonument First Special Service Brigade Monument à la mémoire des soldats de la 1st Special Service Brigade, morts au combat en Normandie, de juin à juillet 1944. La 1st Special Service Brigade était commandée par le Brigadier Simon Fraser Lord Lovat. L’unité était composée des No. 3, No. 4, No. 6 et No. 45 (Royal Marine) Commandos ; elle était rattachée à la 3rd Infantry Division lors du Débarquement sur Sword Beach. Une petite stèle en anglais et en français, rappelle la mission remplie, avec succès, de la 1st Special Service Brigade : établir la jonction avec la 6th British Airborne Division et assurer le flanc est de la tête de pont. Situation : dans le centre du village, sur la place de l’église

Monument Commando Kieffer Monument à la mémoire des 177 volontaires français du 1er Bataillon de Fusiliers Marins Commando, qui débarquèrent le 6 juin 1944 à La Brèche sur Sword Beach. Le 1er BFMC était sous les ordres du Lieutenant de vaisseau Philippe Kieffer. Les Français faisaient partie dune unité internationale, le No. 10 Inter Allied Commando, intégré au No. 4 Commando britannique, dirigé par le Lieutenant Colonel Robert Dawson. Au centre, un buste en bronze du Commandant Kieffer a été inauguré le 6 juin 2019 pour le 75e Anniversaire, en présence de sa fille et du vétéran Léon Gautier ; le buste est l’œuvre du sculpteur Dan Robert. Sur le côté gauche, un panneau porte les noms des 177 Français du Jour J, deux sont encore vivants à ce jour : Léon Gautier et Hubert Faure. À droite, un second panneau présente quelques photos d’archives. Situation : dans le centre du village, sur la place de l’église

Plaque des Commandos Plaque dédiée aux Commandos de la 1st Special Service Brigade. Le 6 juin 1944, le chef de la 1st Special Service Brigade, le Brigadier Lord Lovat, établit son quartier général dans la ferme de M. et Mme Saulnier, au centre du village. La ferme servit de base d’opérations et fut au cœur des combats pendant plusieurs jours. Un lien indéfectible se tissa entre les Commandos et les propriétaires de la ferme, qui accueillaient chaque année les vétérans, jusqu’à la mort de Bernard Saulnier en 2007. Situation : sur la place de l’église, sur la façade de l’entrée de la ferme, en face de la stèle du No. 6 Commando

Stèle No. 3 Commando Stèle dédiée aux soldats du No. 3 Commando qui participèrent à la libération d’Amfreville le 6 juin 1944. Le No. 3 Commando était intégré à la 1st Special Service Brigade ; le Jour J, son chef était le Colonel Peter Young. Situation : dans le centre du bourg, sur la place de l’église

Stèle No. 4 Commando Stèle dédiée aux soldats du No. 4 Commando, qui combattirent dans ce secteur le 6 juin 1944. Sur un socle de pierre, une croix porte en son centre, en creux, l’emblème du Combined Operations Command. Sur le bas de la stèle, on peut lire une citation du Marquis de Montrose, grand soldat et poète du XVIIe siècle : « He either fears his fate too much, Or his deserts are small, That puts it not unto the touch, To win or lose it all ». Le No. 4 Commando était intégré à la 1st Special Service Brigade ; le Jour J, son chef était le Lieutenant Colonel Robert Dawson. Situation : sur la D37 B vers Sallenelles, à la sortie d’Amfreville sur la gauche, dans le bourg du Hauger (ou Le Hoger), place Colonel Dawson (près de la stèle Colonel Dawson)

Monument No. 6 Commando Monument en hommage aux soldats du No. 6 Commando, qui furent tués pendant le Jour J et en juillet 1944. Sur la plaque principale figure l’emblème du Combined Operations Command. Le No. 6 Commando était intégré à la 1st Special Service Brigade ; le Jour J, son chef était le Lieutenant Colonel Derek Mills-Roberts. Ce dernier prit le commandement de la 1st Special Service Brigade le 12 juin, après la blessure du Brigadier Lord LovatSituation : dans le centre du village, sur la place de l’église

Stèle Lieutenant Colonel Dawson Stèle à la mémoire du Lieutenant Colonel Robert Dawson, commandant du No. 4 Commando le 6 juin 1944. Le Lieutenant Colonel Dawson fut blessé à la jambe en débarquant sur la plage, il mena l’assaut avec ses hommes. Il fut touché une seconde fois à la tête, en rejoignant son poste avancé au hameau Le Hauger. Il reçut l’ordre d’évacuation le 9 juin et transmis le commandement à son second : le Major Ronald Philip Menday. Situation : sur la D37 B vers Sallenelles, à la sortie d’Amfreville sur la gauche, dans le hameau Le Hauger (ou Le Hoger), place Colonel Dawson (près de la stèle No. 4 Commando)

Amfreville – La Libération