Amfreville – Cauquigny

Monuments et vestiges (50 Manche)

Amfreville, monument lettrineParc mémorial du 507th Parachute Infantry Regiment Ce parc mémorial rend hommage aux parachutistes américains du 507th Parachute Infantry Regiment, de la 82nd US Airborne Division. Il a été inauguré en 2002 ; un monument et deux piliers pédagogiques retracent les combats du régiment sur le théâtre d’opération européen. Le monument principal représente un parachutiste avec son équipement, il est l’œuvre du sculpteur manchois Didier Poisson. Du jour J, le 6 juin 1944, jusqu’à la capitulation de l’Allemagne nazie, les soldats du 507th PIR ont obtenu de nombreuses citations et décorations : Silver Star : 108 distinctions, Soldier’s Medal : 7 distinctions, Bronze Star : 351 distinctions, Purple Heart : 1446 distinctions. Des distinctions individuelles furent décernées : Medal of Honor à titre posthume : George Peters, Distinguished Service Cross : Arthur Maloney, Robert Rae, Earl Robinson, Charles Timmes, Dante Toneguzzo, John van Volkenburg. Situation : au bord de la D126, dans le hameau des Helpiquets, 1 km avant Amfreville en venant de Sainte-Mère-Église

Monument verger de Timmes Dans la nuit du 6 juin 1944, le Colonel Charles J. Timmes, à la tête du 2nd Battalion du 507th Parachute Infantry Regiment, est parachuté à l’ouest du Merderet. Avec un groupe d’une centaine de parachutistes, il se retrouve encerclé dans un verger, adossé à la zone inondée. Pendant trois jours, il résistera à tous les assauts ennemis, malgré les pertes. Ce combat fut nommé ensuite la bataille de Timmes Orchard, le verger de Timmes. Le monument a été inauguré en 2007, il est composé de trois stèles dédiées aux unités combattantes : 507th PIR, 508th PIR et 325th GIR. Un panneau pédagogique retrace les évènements historiques. Situation : à l’entrée du bourg, en arrivant de Sainte-Mère-Église, prendre à droite route du Tiers en suivant le panneau, rouler jusqu’au bout du chemin étroit sur un kilomètre

Plaque hôpital allemand Plaque rappelant qu’un hôpital allemand fut installé dans cette maison, ainsi que dans l’école de garçons, de février à juin 1944. Les médecins allemands étaient logés dans le presbytère près de l’église. Situation : sur le mur d’une maison, sur la gauche à l’entrée de la rue de la Rosière qui conduit au verger Timmes

Plaque Lieutenant Heisler Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, l’avion C47 qui transportait le 1st Lieutenant Walter Heisler, du 507th Parachute Infantry Regiment, fut touché par la Flak allemande ; il réussit à évacuer l’appareil avant le crash. Il fut fait prisonnier, les Allemands l’emmenèrent dans cette maison, où ils interrogeaient les parachutistes américains capturés. Une petite plaque rappelle cet évènement. Un monument commémore le crash du C47 à Négreville. Situation : prendre la rue de la Rosière à droite de l’église, la suivre jusqu’au bout, plaque sur la façade de la maison

Plaque 507th PIR – plaque Captain Wayne Pierce Du 6 au 9 juin, de féroces combats eurent lieu dans ce secteur et autour de l’église Saint-Ferréol à Cauquigny, entre les Allemands et les parachutistes de la 82nd US Airborne Division. L’église Saint-Ferréol fut très endommagée par les combats ; sur sa façade, une plaque rend hommage aux parachutistes du 507th Parachute Infantry Regiment, une seconde est dédiée au Colonel Wayne W. Pierce du 325th Glider Infantry Regiment, nommé citoyen d’honneur de la commune d’Amfreville. Situation : sur le mur de l’église Saint-Ferréol à Cauquigny

Panneau Private Charles DeGlopper Panneau à la mémoire du Private First Class Charles Neilans DeGlopper, du 325th Glider Infantry Regiment de la 82nd US Airborne Division. Dans la nuit du 8 au 9 juin 1944, au cours d’un assaut vers Amfreville, la C Company du 1st Battalion fut contre-attaquée et isolée. Charles DeGlopper attira le feu ennemi sur lui en tirant avec son fusil automatique, et permit le repli de sa section avant d’être tué. Pour cet acte de bravoure, il reçut à titre posthume la Medal of Honor, il était âgé de 22 ans. Il fut le seul soldat de la 82nd Airborne Division à recevoir cette distinction pendant la bataille de Normandie. Situation : au bord de la D15, 200 mètres à l’ouest de Cauquigny

Square Captain Rae – monument 325th GIR Un petit espace, près de l’église Saint-Ferréol, a été nommé Square Captain Rae, en l’honneur du Captain Robert Rae qui participa à l’attaque décisive pour s’emparer de la « Chaussée de La Fière ». Le centre d’intérêt du square est constitué par le monument en l’honneur du 325th Glider Infantry Regiment ; installé en 2014, il se présente sous la forme d’une aile de planeur Waco, en granite vert, portant les marquages du Jour J. Le 325th GIR mena l’assaut principal, le matin du 9 juin, pour la conquête de la « Chaussée de La Fière ». Le 325th GIR était commandé au début de l’attaque par le Lieutenant Colonel Charles Carrell ; ce dernier fut relevé de son commandement pendant la bataille, et remplacé par le Major Arthur Gardner. Cette étroite route, au milieu de la zone inondée du Merderet, était l’unique passage du secteur permettant de sortir de la zone de débarquement, et de progresser vers l’ouest du Cotentin. Le 3rd Battalion du 325th GIR fut chargé de mener l’assaut frontal ; après 1h30 de combats et d’énormes pertes, l’objectif était atteint à midi avec le renfort d’une compagnie du 507th PIR menée par le Captain Rae. Un panneau pédagogique relate les faits. Situation : près de l’église Saint-Ferréol de Cauquigny

> Amfreville – La Libération