Bazenville

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Bazenville, monument lettrineMonument Advanced Landing Ground B2 Monument commémorant l’établissement de l’Advanced Landing Ground (aérodrome avancé) B2, dans le triangle Bazenville Crépon Villiers-le-Sec. Sa construction débuta dès le 7 juin, il fut aménagé par les soldats du génie du 16th Airfield Construction Group, appuyé par des unités spéciales de la RAF. Le 11 juin vit l’atterrissage des premiers avions Spitfire du 127th Wing de la Royal Canadian Air Force, qui y furent stationnés jusqu’au 15 août. Le 127th Wing fut commandé par le célèbre as britannique James Johnson. La forme du monument rappelle celle d’une aile d’avion Spitfire. Situation : près de l’église Saint-Martin

Plaque Pierre Clostermann Plaque en l’honneur du Pilot Officer Pierre Clostermann. Lors du Débarquement, Pierre Clostermann, qui s’était engagé dans les Forces Aériennes Françaises Libres en 1942, volait au sein du 602 Squadron City of Glasgow. Le 6 juin 1944, il survola les plages d’Utah et Omaha Beach. Le 15 juin, le temps d’une nuit seulement, en raison de mauvaises conditions météorologiques sur l’Angleterre, il se posa pour la première fois sur le sol français, sur l’aérodrome B2 à Bazenville, avec son camarade Jacques Remlinger. Il resta en opération jusqu’au 7 juillet quand il fut mis au repos, après avoir abattu cinq appareils ennemis. Situation : sur le monument de l’ALG B2

Plaque 83rd Group Control Centre La 2nd Tactical Air Force de la Royal Air Force était commandée par l’Air Marshal Sir Arthur Coningham. Quatre groupes aériens étaient chargés de l’appui tactique des troupes au sol. Afin de contrôler les mouvements des avions dans le ciel de Normandie, les unités du 83rd Group Control Centre commencèrent à débarquer en fin d’après-midi du 6 juin. Le lendemain, alors que l’aménagement de l’Advanced Landing Ground (aérodrome avancé) B2 débutait près de Bazenville, le 83rd GCC s’installa dans le même secteur, où, comme l’indique la plaque, il demeura jusqu’au 10 août. Situation : sur le mur derrière le monument de l’Advanced Landing Ground B2

Panneaux 69th Infantry Brigade Deux panneaux, à entête de la 69th Infantry Brigade, rappellent deux faits historiques liés à la bataille de Normandie. L’un commémore le premier atterrissage, sur le sol français, de Pierre Clostermann, le 15 juin 1944 sur l’aérodrome B2 de Bazenville ; il volait au sein du 602 Squadron City of Glasgow. L’autre signale que le cimetière militaire de Ryes Bazenville fut le premier cimetière britannique, établi dès le 8 juin dans le secteur de Gold Beach. 979 combattants y reposent, dont 630 Britanniques, 21 Canadiens, 1 Australien, 1 Polonais, ainsi que 326 soldats allemands. Situation : 100 mètres à gauche de l’église Saint-Martin

> Bazenville – La Libération > Ryes Bazenville – Cimetière