Biville – La Hague

(50 Manche) La Libération

Biville, ville lettrineLe VIIth Corps se prépare à une longue et coûteuse bataille Le 19 juin, la progression de la 9th US Infantry Division est si rapide, lors de cette première journée de l’offensive sur Cherbourg, que les objectifs sont atteints peu après midi ; une centaine de soldats allemands sont capturés. Dans l’attente de nouveaux ordres, le 60th Infantry Regiment du Colonel Frederick de Rohan se réorganise entre Saint-Germain-le-Gaillard et Grosville ; le 39th IR du Colonel Harry Flint fait une pause à Rauville-la-Bigot. À 17 heures, le Major General Manton Eddy, qui commande la 9th ID, relance la marche en avant. Une patrouille du 1/60th entre dans Les Pieux. Au soir, parmi les trois unités engagées, la 9th ID est la seule a avoir réalisé, et au-delà, l’ensemble de ses objectifs. Le 60th IR stoppe au nord d’Helleville, faisant jonction avec le 3/39th à Saint-Christophe-du-Foc ; le 39th IR bivouaque à Couville. Le Major General Eddy obtient le renfort du 1/359th pour tenir, temporairement, le secteur de front à la jonction avec la 79th ID. Le 47th IR du Colonel George Smythe, qui était en réserve, rejoint le secteur de Grosville. Le mardi 20 juin au matin, avec les 2nd et 3rd Battalions de front, le 60th IR s’empare de Vasteville ; vers midi, les Américains franchissent le ruisseau de Clairefontaine et abordent le plateau au sud de Biville ; ils se dirigent vers leur objectif suivant : la cote 170, au sud de Sainte-Croix-Hague. Le terrain est plus dégagé, les mouvements des Américains sont observés par les Allemands qui tiennent les hauteurs, et déclenchent un feu d’artillerie de plus en plus intense. Sur l’aile droite, le 47th IR est bloqué au carrefour de la route d’Octeville, au sud-est d’Acqueville. Le Major General Eddy est contraint de modifier ses plans. En début de soirée, les 1st et 2nd Battalions s’élancent vers Flottemanville-Hague ; peu après, l’attaque est stoppée net devant Gourbesville. Le 3/60th poursuit vers le nord en suivant le chemin GC 37, la colonne passe à l’est de Biville, puis du Haut-Biville ; les GI’s s’arrêtent à la tombée de la nuit, à un kilomètre du carrefour de la route de Cherbourg. Le VIIth Corps se prépare à une longue et coûteuse bataille, pour la conquête de la forteresse. © Sources : Utah to Cherbourg par le CMH US Army, Première victoire américaine en Normandie par Georges Bernage

> Biville – Monuments et vestiges