Cheux

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Cheux, monument lettrineMonument soldats alliés Monument commémorant la libération de Cheux lors de l’opération Epsom du 26 au 29 juin 1944. Quatre stèles et plaque honorent la memoire des unités qui furent engagées dans les combats : 15th Scottish Infantry Division (2nd Battalion Glasgow Highlanders, 6th Battalion King’s Own Scottish Borderers, 10th Battalion Highland Light Infantry), 43rd Wessex Infantry Division (5th Battalion Duke of Cornwall’s Light Infantry et 1st Battalion Worcestershire Regiment), 11st Armoured Division, et 7th Battalion Royal Tank Regiment. Une stèle est particulièrement dédiée aux soldats du 9th Battalion Royal Tank Regiment, tombés les 26 et 27 juin à Cheux : David Gotobed, Roy Painter, Sydney Chapman, Edouard Keeble. Charles Poulter et Peter Davies survécurent et contribuèrent à perpétuer le souvenir de leurs camarades.  Situation : dans le centre du bourg à côté de la mairie

Plaque Wing Commander Baker Plaque à la mémoire du Wing Commander Ernest Reginald Baker, dont l’appareil Typhoon fut abattu par la Flak le 16 juin 1944. Le Wing Commander Baker commandait le 146th Wing de la Second Tactical Air Force de la RAF, basé sur l’aérodrome de Needs Oar Point dans le Sussex au sud de l’Angleterre. Le 146th Wing du 84th Group etait composé des 193rd, 197th, 257th et 266th Squadrons. Le Wing Commander Baker avait décollé le 16 juin, à la tête des 197th et 257th Squadrons, pour une mission d’intervention contre des convois ennemis dans le secteur de Thury-Harcourt. Alors qu’il survolait la campagne normande sous le bas plafond nuageux, à l’ouest de Caen, un violent tir de Flak se déclencha, le Typhoon s’écrasa sur la commune de Cheux, le pilote fut tué dans le crash. Dans leur avance, les soldats canadiens retrouvèrent l’épave avec le corps ; le 26 juin, le pilote fut inhumé provisoirement à côté de son avion. Il fut décoré de la Distinguished Service Order à titre posthume. Il était âgé de 30 ans et était père d’une petite fille d’à peine deux mois ; il repose au cimetière canadien de Reviers Bény-sur-Mer. (Source : www.eregbaker.info) Situation : dans le centre du bourg à côté de la mairie

> Cheux – La Libération