Airel

(50 Manche) La Libération

Airel, lettrine villeUne tête de pont pour la 30th US Infantry Division Début juillet 1944 les Américains piétinent dans le bocage normand. Sur l’aile gauche du front ils arrivent devant la Vire. Le 6 juillet, Airel est libérée; le lendemain, 7 juillet, l’artillerie américaine commence à pilonner la rive occidentale de la Vire. Elle prépare le terrain à la 30th US Infantry Division du General Hobbs, qui doit franchir la rivière à Saint-Fromond. A 4 h 20 les canots d’assaut emportent la première vague, puis la deuxième sous les obus allemands. Les fantassins escaladent la rive opposée et repoussent un Kampfgruppe allemand. Le génie commence à renforcer le vieux pont de pierre, et à 12 h 30 les premiers blindés américains peuvent traverser la Vire; un pont flottant permet le passage des véhicules légers. Saint-Fromond est libérée. Au nord du bourg, les Américains franchissent le canal Vire-Taute devant Saint-Jean-de-Daye. Le 11 juillet une contre-attaque de la Panzer Lehr Division échoue à réduire la tête de pont. ©

> Airel – Monuments et vestiges