Alençon

(61 Orne) La libération

alenconlettrineLa 2e DB entre au petit matin dans Alençon endormie Le 11 août 1944, le General Montgomery diffuse une directive à l’adresse des 1st Canadian et 3rd US Armies, sur la vaste manœuvre d’encerclement en cours de la 7. Armee. La 3rd US Army, partie du Mans, remonte vers Argentan. L’objectif est de faire la jonction entre le II Canadian Corps qui descend vers le sud et la 3rd US Army, pour fermer la poche à Falaise. Le 11 août, les Français de la 2e Division Blindée arrivent devant Alençon. Plusieurs Sherman français sont victimes des panzers allemands à Champfleur à quelques kilomètres au sud de la ville. Les chars allemands sont détruits et le général Leclerc installe son PC à Champfleur pour la nuit. Les groupements de la 2e DB sont épuisés et s’arrêtent aux portes de la ville. Il fait encore nuit quand le 4e Escadron pénètre, le 12 août au matin, dans Alençon encore endormie. Les Français libèrent la ville et s’emparent des ponts intacts sur la Sarthe. ©

> Alençon – Monuments et vestiges