Angoville-au-Plain

(50 Manche) La Libération

Angoville-au-Plain, ville lettrineCombats indécis pour le 506th Parachute Infantry Regiment Prendre Saint-Côme-du-Mont, telle est la mission du 2nd Battalion du 501st Parachute Infantry Regiment pour le 6 juin 1944. Dans la nuit du 5 au 6 juin, les hommes du Lieutenant-Colonel Robert Ballard sautent sur la drop zone D à Angoville-au-Plain. L’officier réunit 150 parachutistes et tente de s’emparer du village des Droueries, où les Allemands sont retranchés. Un poste de secours est installé à Angoville-au-Plain. Pendant que les Américains échouent aux Droueries, les parachutistes allemands reprennent Angoville-au-Plain ; le village est pris et repris plusieurs fois. Les Allemands entrent dans Vierville le 7 juin au matin. Le 8 juin, le Colonel Robert Sink, chef du 506th Parachute Infantry Regiment donne l’ordre de reprendre le bourg. Les Américains poursuivent leur contre-attaque et chassent les Allemands d’Angoville-au-Plain dans l’après-midi ; le Colonel Sink y transfère son poste de commandement. ©

> Angoville-au-Plain – Monuments et vestiges