Annebault

(14 Calvados) La Libération

Annebault, ville lettrineParachutistes et Commandos de la 6th Airborne sur les talons des Allemands Le 20 août 1944, le 48th Royal Marine Commando capture la colline 120, au nord d’Angerville. Les Britanniques ont franchi la plaine inondée de la Dives et s’emparent des hauteurs orientales. Les Allemands n’entendent pas laisser ces positions clés aux mains des Commandos qui menacent leur voie de repli. Le Generalleutnant Josef Reichert, qui commande la 711. Infanterie Division, lance une contre-attaque du 731. Infanterie-Regiment ; c’est un succès sans lendemain, les Allemands ne peuvent tenir leurs positions infiltrées à plusieurs endroits par les Britanniques. Pendant la nuit, ils incendient Dozulé et se retirent sur une nouvelle ligne qui va de Houlgate à Annebault. Une patrouille du N°41 Royal Marine Commando entre dans Dozulé en flammes, la 5th Parachute Brigade investit la ville vers midi. Le 6th Airborne Reconnaissance Regiment talonne les Allemands, devant Annebault la 3rd Parachute Brigade se heurte à une forte résistance. Pendant que le 8th Parachute Battalion lance l’assaut de front, le 9th Parachute Battalion attaque de flanc ; les combats durent jusqu’à la tombée de la nuit, les Britanniques s’emparent de la ville.© Sources : Opération Paddle par Eddy Florentin, War Diary 3rd Parachute Brigade

> Annebault – Monuments et vestiges