Audouville-la-Hubert

(50 Manche) La Libération

Audouville-la-Hubert, ville lettrineMalgré tous les obstacles, le 502nd PIR remplit sa mission Dans la soirée du 5 juin 1944, les bombardements alliés visant les fortifications d’Utah Beach touchent la commune d’Audouville-la-Hubert, trois civils sont tués ainsi que de nombreuses vaches. Le secteur est occupé par une unité de volontaires géorgiens : l’Ost-Battaillon 795, dont le PC est à Turqueville ; une trentaine d’hommes occupent une ferme au carrefour d’Audouville. Le 502nd Parachute Infantry Regiment doit sauter sur la Drop Zone A, au nord-ouest d’Audouville. La Flak, très active, perturbe la mission des Pathfinders, et entraine une grande dispersion du largage des sticks. Le Lieutenant-Colonel Robert G. Cole, chef du 2nd Battalion du 502nd PIR, rassemble une cinquantaine de paras ; sa mission est de contrôler la sortie de plage d’Utah Beach E3. Vers 6h du matin, le carrefour de la Vierge d’Audouville est contrôlé par les Américains, ils font prisonniers une trentaine de soldats allemands et géorgiens. Depuis 6h40, la 4th US Infantry Division débarque sur la plage d’Utah ; le Mur de l’Atlantique ne résiste pas longtemps, le 1st Battalion du 8th Infantry Regiment, renforcé par la A Company du 70th Tank Battalion, s’engage dans la sortie n°3 et franchit le marécage à travers les zones inondées, sous le feu de l’artillerie ennemie. À 11h, les Américains atteignent Audouville, traversent le carrefour de la D14 et se dirigent vers Turqueville. Vers 15h, le sort des prisonniers de la ferme du carrefour de la Vierge est scellé, le propriétaire de la ferme est emmené à l’écart, mais il a le temps d’entendre une longue rafale. © Sources : Utah Beach par Georges Bernage et Dominique François, Utah Beach to Cherbourg publié par le Center of Military History US Army

Audouville-la-Hubert – Monuments et vestiges