Authie

(14 Calvados) La Libération

Authie , ville lettrineCharnwood, les Canadiens a l’assaut Le 7 juin 1944, Authie avait été libérée par les Canadiens, mais le bourg avait été repris par les grenadiers de la 12.SS-Panzer-Division. Le front s’est stabilisé pendant près d’un mois. Après l’opération Windsor, lancée le 4 juillet 1944, qui a permis de prendre l’aérodrome de Carpiquet, le General Bernard Montgomery poursuit avec Charnwood le 8 juillet. Les moyens engagés en hommes et en matériels sont énormes : trois divisions d’infanterie appuyées par de nombreuses unités, de l’artillerie, 350 chars et même de l’artillerie navale. Les North Nova Scotia Highlanders attendent l’ordre d’attaque devant Authie ce 8 juillet. Alors qu’ils font mouvement, des obus allemands causent plusieurs pertes chez les Canadiens. Authie est reconquise dans l’après-midi, au prix de 160 pertes et de sept Sherman détruits et malgré une résistance fanatique des grenadiers de la Hitlerjugend. ©

> Authie – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports