Barneville-Carteret

(50 Manche) La Libération

Barneville-Carteret, ville lettrineLe Cotentin coupé en deux par les Alliés Après la prise de Carentan le 12 juin 1944, les Américains du VIIth Corps du Major-General Joseph Collins progressent vers l’ouest et le nord. Le 15 juin, Saint-Sauveur-le-Vicomte est pris. Le 17 juin, le 60th Infantry Regiment de la 9th US Infantry Division, sous les ordres du Major-General Manton Eddy, perce vers l’ouest et s’arrête, au soir, à une dizaine de kilomètres de la côte. Le 18, à 5 heures du matin, une colonne blindée américaine – infanterie du 3rd Battalion du 60th Infantry Regiment, chars des 746th Tank Battalion et 899th Tank Destroyer Battalion – entre dans Barneville. Les Américains bousculent quelques Allemands et s’installent en défensive. Pendant la journée ils repoussent plusieurs fois leurs adversaires qui tentent de traverser la ville. Le Cotentin est coupé en deux. De nombreuses unités allemandes réussissent à traverser, de nuit, les lignes américaines encore peu denses. 3 000 hommes appartenant aux 77. 91. 243. et 709. Infanterie-Divisionen se retrouvent prisonniers. ©

> Barneville-Carteret – Monuments et vestiges