Bazoches-au-Houlme

(14 Calvados) La Libération

Bazoches-au-Houlme, monument lettrine«… l’OB West devra bientôt considérer ces armées comme perdues » Le 12 août, alors que le VIIth US Corps du Major General Collins remonte de la Mayenne dans une puissante attaque, l’aile gauche du LXXXI. Infantry Corps allemand se replie sur la route Domfront-Alençon, qui devient la ligne de défense provisoire. Alors que l’attaque sur Mortain a été un échec, Hitler ordonne encore au général von Klüge de passer à l’offensive. Le général SS Sepp Dietrich, qui commande la 5. Panzer-Armee, adresse un ultimatum à l’OB West, « si le front tenu par la 7. Armee et la 5. Panzer-Armee n’est pas replié immédiatement… l’OB West devra bientôt considérer ces armées comme perdues ». La 708. Infantry-Division, qui tient le front, est peu mobile, et une grande partie de son effectif est encore au sud de la Loire, cette unité est incapable de contenir longtemps les assauts blindés américains. Le 13 août, la 1st US Infantry Division du Major General Clarence Huebner traverse Couterne. Dans la même journée, la 3rd US Armored Division du Major General Maurice Rose s’empare de Pré-en-Pail. Domfront est libéré le 14 août par la 2nd US Armored Division, le flanc sud du front allemand est en pleine décomposition. ©

> Bazoches-au-Houlme – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports