Beaumais

(14 Calvados) La Libération

Beaumais, ville lettrineLe Major-General Kitching lance la 4th Armored Division sur Trun Le 16 août en fin d’après-midi, malgré une résistance acharnée, les Allemands ne peuvent empêcher la 6th Canadian Infantry Brigade d’entrer dans Falaise. A l’est, la 10th Infantry Brigade est bloquée devant la Dives à Damblainville. Dans la nuit du 16 au 17 août, le Kampfgruppe commandé par le Sturmbannführer Bernhard Krause se retire de Falaise et se regroupe à Fresné-la-Mère, à l’exception de 50 à 60 grenadiers retranchés dans l’Ecole Supérieure de jeunes filles ; la Divisionsbegleitkompanie s’installe à La Hoguette. Dans la journée du 17, le Lieutenant-General Guy Simonds donne l’ordre au Major-General George Kitching de diriger sa 4th Armored Division vers le Petit et le Grand Couliboeuf où les ponts sur la Dives sont aux mains des Canadiens, ensuite il doit foncer droit sur Trun. L’aile droite de la 12.SS-Panzer-Division se retire derrière l’Ante, un Kampfgruppe commandé par l’Obersturmbannführer Max Wünsche s’installe près de La Hoguette. Le 18 août, les pointes de la 53rd Infantry Division arrivent par le sud de Falaise sur les arrières des Allemands ; vers 15h, l’Obersturmbannführer Wünsche et son groupement décrochent de La Hoguette. La 3rd Canadian Infantry Division se déploie à partir de la tête de pont de Couliboeuf, le Highland Light Infantry se dirige vers Beaumais. Toutes les unités allemandes du secteur se replient par le sud-est vers Trun. © Sources : The 12th SS Volume 2 par Hubert Meyer, Opération Paddle par Eddy Florentin, La massue par Didier Lodieu, Les Canadiens en Normandie par Reginald H. Roy

> Beaumais – Monuments et vestiges