Bénerville-sur-Mer

(14 Calvados) La Libération

Bénerville-sur-Mer, monument lettrineLes Belges de la brigade Piron félicités par le General Gale Le 22 août, en début d’après midi, les belges entrent dans Villers-sur-Mer. L’accueil de la population est enthousiaste. Au même moment, un détachement de reconnaissance du 1st Battalion Royal Ulster Rifles subit quelques pertes à Deauville. Le colonel Piron installe son PC dans une ferme à Pré le Houx, au nord de Blonville. Le lendemain, la 3e compagnie prend la route côtière et traverse Blonville-sur-Mer, tandis que les 1re et 2e compagnies contournent Deauville. La 1re compagnie passe par le mont Canisy, la batterie a été évacuée par les Allemands. La 2e compagnie traverse Tourgéville. Guidée par des FFI, la 3e compagnie entre dans Deauville, les Allemands de la 346e division d’infanterie du général Diestel se sont repliés sur la rive est de la Touques. Le général Gale, qui commande la 6e division aéroportée britannique à laquelle est rattachée la brigade belge, félicite le colonel Piron pour sa progression rapide. Les Britanniques de la 6th Airlanding Brigade cèdent leurs positions aux Belges ; les ponts sur la Touques sont détruits, et l’artillerie allemande positionnée sur les hauteurs de Trouville-sur-Mer harcèle les Belges. Le 24 août, les Belges franchissent la Touques, toujours guidés par des FFI, dont certains traversent la rivière à la nage : Trouville-sur-Mer est libéré. ©

> Bénerville-sur-Mer – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports