Berjou

(61 Orne) La Libération

Berjou, ville lettrineOpération Blackwater, une tête de pont sur le Noireau Le XXXth British Corps franchit l’Orne à Thury-Harcourt le 13 août. Au même moment, l’opération Blackwater doit permettre d’établir une tête de pont sur le Noireau. La 43rd « Wessex » Infantry Division du Major-General Ivor Thomas combat à l’est de Condé-sur-Noireau, les Britanniques se préparent à franchir la rivière. Dans cette région, le Noireau est très encaissé et dominé par des hauteurs boisées, en outre les Allemands ont détruit tous les ponts. Le 15 août à l’aube, la 214th Infantry Brigade tente la traversée en plusieurs endroits, avec le soutien des mortiers et des mitrailleuses. Au nord de Berjou, près du pont de chemin de fer effondré, les hommes du 1st Battalion The Worcestershire Regiment sont pilonnés par les Allemands de la 276. Infanterie-Division. Le Major Mowbray Morris Souper, à la tête de la D Companyy, galvanise ses hommes et force le passage. Le 5th Battalion The Duke of Cornwall’s Light Infantry suit dans la foulée. Les Britanniques installent un périmètre défensif pour la nuit. Le 16 au matin, le Grenadier-Regiment 986 lance une violente contre attaque, les Britanniques subissent des pertes mais sont sauvés par l’arrivée des tanks du Sherwood Rangers. Le Lieutenant-colonel Osborne Smith et son régiment arrivent devant Berjou, où sont retranchés fantassins et blindés allemands. Après un puissant barrage d’artillerie, les soldats du 1st Battalion The Worcestershire Regiment délivrent le village et font une soixantaine de prisonniers. ©

> Berjou – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports