Beuzeville-au-Plain

(50 Manche) La libération

Beuzeville-au-Plain, ville lettrineLes paras américains résistent aux assauts Le 6 juin 1944 en Normandie, le 502nd Parachute Infantry Regiment de la 101st US Airborne Division doit neutraliser la batterie de Saint-Martin-de-Varreville, et prendre le contrôle de deux sorties de la plage d’Utah. Parachutés loin de leur drop-zone, les hommes du 502nd PIR marchent pendant plus de deux heures avant d’atteindre leur objectif ; quand ils arrivent sur place ils découvrent la batterie détruite par les bombardements alliés. La sortie n°4 d’Utah Beach est sous le feu de l’artillerie allemande, la n°3 est prise au petit jour. Le commandant du premier bataillon installe son PC à Saint-Martin-de-Varreville. Dans l’après-midi les Américains détruisent une colonne allemande près de Beuzeville-au-Plain, avant de libérer la localité. À Foucarville, les parachutistes résistent aux assauts allemands toute la journée et font de nombreux prisonniers. ©

> Beuzeville-au-Plain – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports