Branville

(14 Calvados) La Libération

Branville, ville lettrineLes Belges libèrent la «côte fleurie» C’est un jour historique pour les soldats de la Brigade belge : le 7 août 1944, ils posent le pied sur le continent à Courseulles-sur-Mer. Les Belges sont intégrés à la 6th Airborne Division du Major-General Richard Gale. Le poste de commandement du Bigadier Jean-Baptiste Piron est installé à la mairie de Le Hauger. Les premiers jours de combat sont occupés à de nombreuses patrouilles sous le feu intermittent de l’artillerie allemande. Le 17 août, l’opération Paddle débute, la Brigade belge combat durement pour entrer dans Merville-Franceville. L’escadron blindé est détaché en renfort du 6th Airborne Armoured RECCE Regiment. Cabourg est libéré le 21, après que les Allemands aient fait sauter les ponts sur la Dives. L’intervention de la compagnie du génie permet à la 1re Unité motorisée de franchir la Dives. À l’approche d’Auberville, la résistance allemande se durcit. Avec le renfort de la 3e Unité motorisée et le soutien de l’artillerie, les Belges forcent les Allemands au repli dans la nuit du 21 au 22 août. Le carrefour de la côte 138 à Branville et Saint Vaast-en-Auge sont traversés dans la journée du 22 par les hommes de la 6th Airlanding Brigade, 12th Battalion Devonshire Regiment et 2nd Battalion Oxfordshire and Buckinghamshire Light Infantry, appuyés par quelques engins blindés belges. ©

> Branville – Monuments et vestiges