Brucheville

(50 Manche) La Libération

Brucheville, ville lettrineLa 101e Aéroportée prend ses objectifs Les parachutistes américains de la 101e Division aéroportée qui sautent en Normandie, le 6 juin 1944, combattent dès le début dans les pires conditions. Le 1er Bataillon du 501e Régiment perd son chef à l’arrivée au sol, le Colonel Johnson qui commande le régiment parvient à rassembler 150 hommes, et s’empare de l’écluse de La Barquette sur la Douve. Le 3e Bataillon du 506e Régiment subit de lourdes pertes; un officier regroupe une poignée d’hommes et détruit deux ponts sur la Douve. Dans l’après-midi les parachutistes allemands contre-attaquent à partir de Carentan; en fin de journée ils entrent dans Vierville et avancent sur Brucheville. Les combats durent toute la nuit du 6 au 7 juin, la menace sur Brucheville est écartée ; Vierville est repris, reperdu puis repris définitivement par les Américains qui font reculer les paras du lieutenant-colonel von der Heydte. ©

> Brucheville – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports