Caen

(14 Calvados) La Libération

Caen, ville lettrineLa cité de Caen, brisée, ruinée, délivrée Début juillet 1944, Caen, la grande cité normande et l’un des objectifs du jour J, n’est toujours pas libérée. Le 7 juillet, les alliés lancent l’opération Charnwood qui doit délivrer la ville. L’offensive débute par un bombardement massif des faubourgs nord de Caen ; le 9 juillet, tôt le matin, des éléments du 2nd Battalion The Royal Ulster Rifles entrent dans Caen par le nord. Avec l’aide de la Résistance, ils atteignent l’Orne en début d’après-midi. À l’ouest, ce sont les Stormont, Dundas and Glengarry Highlanders de la 3rd British Infantry Division qui entrent dans la ville, harcelés par des groupes isolés de SS. Mais les Alliés ne peuvent franchir l’Orne. C’est l’opération Goodwood, à l’est de Caen, qui libérera entièrement la ville. Deux jours de durs combats, du 18 au 19 juillet, seront nécessaires pour mettre fin aux souffrances de la population caennaise. ©

> Caen – Monuments et vestiges