Cahagnolles

(14 Calvados) La Libération

Cahagnolles, ville lettrineLa 22nd Armoured Brigade, fer de lance de l’opération Perch Dans le secteur du Vth US Corps, la 1st US Infantry Division «Big Red One» du General Clarence Huebner a reçu l’ordre de prendre Caumont-l’Eventé. Ce même 11 juin, à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Caumont, zone du XXXth British Corps, les Britanniques entrent dans Tilly-sur-Seulles ; mais ils en sont repoussés par une contre-attaque de la Panzer-Lehr-Division. Le General Bernard Montgomery décide alors l’opération Perch ; en effet, une opportunité se présente : face aux Américains, la 352.Infanterie-Division s’effondre, laissant un espace d’une douzaine de kilomètres de front, encore faiblement occupé par les éléments de reconnaissance des 2.Panzer-Division et 17.SS-Panzergrenadier-Division. La stratégie consiste à contourner la Panzer-Lehr-Division et atteindre la cote 213, à l’est de Villers-Bocage. C’est la 7th Armoured Division, et particulièrement la 22nd Armoured Brigade du Brigadier Robert Hinde, qui constitue le fer de lance de la manœuvre. Le 12 juin, à 15h, les premiers chars Cromwell du 8th Hussars s’élancent à partir de Trungy. La route est étroite, mais la progression est favorable, la colonne traverse Saint-Paul-du-Vernay, libère Cahagnolles, où les hommes du 8th Hussars croisent une patrouille américaine. Mais à la tombée de la nuit, les Britanniques sont encore à une dizaine de kilomètres de leur objectif. Un retard qui leur sera fatal le lendemain à Villers-Bocage. © Sources : Villers-Bocage Normandy 1944 de Henri Marie, Villers-Bocage autopsie d’une bataille de Frederic Deprun et Yann Jouault

> Cahagnolles – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports