Catz

(50 Manche) La Libération

Catz, ville lettrineParas américains contre paras allemands Afin de consolider la tête de pont, les Américains doivent impérativement s’emparer de Carentan, verrou entre Utah et Omaha Beach. Le 8 juin 1944, la 101st US Airborne Division contraint le Fallschirmjäger Regiment 6 à se replier sur Carentan. La ville est protégée par ses défenses naturelles : rivières, marécages, et canaux franchis par des ponts faciles à défendre. Les Américains préparent une manœuvre en tenaille qui doit aboutir à la prise de la ville. L’assaut débute le 10 juin, précédé par un appui d’artillerie ; à l’ouest, la Douve est franchie mais la progression est bloquée devant le dernier pont obstrué. Sur l’autre flanc, le 327th Glider Infantry Regiment du Colonel Harper s’empare de Brévands. Le 1st Battalion, 401st Glider Infantry avance vers le sud sans rencontrer de résistance et atteint Catz ; les parachutistes du Colonel Allen y rencontrent une patrouille du 29th Reconnaissance Troop encadrant des prisonniers allemands. Le lendemain matin, après une bonne progression, les Américains sont aux portes de Carentan. Au soir du 11 juin, le General Hodges tient une conférence d’état-major afin de préparer l’ultime assaut ; mais ce que les Américains ignorent, c’est que le lieutenant-colonel von der Heydte a replié ses troupes à l’extérieur de la ville. Le 12 juin, lorsque les Américains lancent leurs attaques, la résistance est faible et la jonction est effectuée au centre de Carentan vers 8 h. ©

> Catz – Monuments et vestiges  > Catz – Musée