Cerisy-la-Forêt

(50 Manche) La Libération

Cerisy-la-Forêt, ville lettrineLe Vth US Corps étend la tête de pont Le 9 juin, le General Leonard Gerow lance le Vth US Corps à l’attaque sur un front qui va de Tour-en Bessin à l’est d’Isigny-sur-mer. Trois divisions s’alignent : les 1st et 29th Infantry Divisions, renforcées par la 2nd Infantry Division qui vient de débarquer. L’attaque démarre avec du retard, mais les Américains n’ont en face d’eux qu’une seule unité, la 352. Infanterie Division du General Dietrich Kraiss, qui est déjà affaiblie après avoir subi le choc du Débarquement. Les Allemands ne peuvent résister à la force qui les assaille ; la progression des Américains est encourageante, la 1st Infantry Division atteint la route Bayeux Saint-Lô à l’est de la forêt de Cerisy. La 2nd Infantry Division «Indian Head» libère Trévières dans la nuit du 9 au 10 juin après une résistance allemande opiniâtre. Le lendemain le 38th Infantry Regiment du Colonel Walter Elliott libère Cerisy-la-Forêt ; à la tombée de la nuit, la division a chassé de la forêt de Cerisy tous les éléments ennemis qui s’y étaient réfugiés. ©

> Cerisy-la-Forêt – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports