Cesny-Bois-Halbout

(14 Calvados) La Libération

Cesny-Bois-Halbout, ville lettrineCombat désespéré pour les grenadiers Le 12 août, les flancs de la poche de Falaise se referment sur les troupes allemandes de la 7. Armee, un couloir d’une soixantaine de kilomètres subsiste entre Bagnoles-de-l’Orne et Thury-Harcourt. Les Allemands tentent de constituer une ligne de défense, alors que les Alliés ont franchi l’Orne au sud de Caen. A Bois-Halbout, un carrefour routier important, une poignée de grenadiers de la 271. Infanterie-Division, soutenus par un unique char Tigre, défendent le bourg. La 53rd Welch British Infantry Division, commandée par le Major-General Ross, a franchi l’Orne à Thury-Harcourt. Le 1st Battalion The Oxfordshire and Buckinghamshire Light Infantry lance la première attaque sur Bois-Halbout. Les fantassins allemands résistent plusieurs heures face aux Gallois. Mais le Tigre succombe sous le nombre, et quand il est détruit, les Allemands sont contraints au repli. Le 1st Battalion The East Lancashire Regiment entre dans Bois-Halbout. ©

> Cesny-Bois-Halbout – Monuments et vestiges