Clarbec

(14 Calvados) La Libération

Clarbec, ville lettrineLe 6th Armoured Reconnaissance Regiment à la pointe de l’attaque Cela fait trois jours que l’opération Paddle a débuté, le 21 août 1944, les débris des armées allemandes rendent les armes dans la poche de falaise. Le même jour, l’escadron d’autos blindées du Major de Selliers, de la Brigade belge Piron, et le 6th Armoured Reconnaissance Regiment, de la 6th Airborne Division, ont pour mission de patrouiller au sud de la grande route Dozulé Pont-l’Évêque ; ils doivent repérer la ligne défensive allemande. Les éclaireurs de la 6th Airborne Division établissent des contacts avec le 49th RECCE près de Rumesnil ; vers 11h, les Belges signalent l’ennemi à l’est de Beaufour, Bonnebosq est tenu par les Allemands. En fin d’après-midi le B Squadron du 6th Armoured Reconnaissance Regiment, commandé par le Captain Jarrad Dunolly, fait deux prisonniers appartenant au 731. Infanterie-Regiment. Les attaques menées par les unités de reconnaissance de la 6th Airborne, et parfois conjointement avec la 147th Infantry Brigade repoussent les éléments retardateurs Allemands des 711. et 346. Infanterie-Divisionen. En début de matinée, le 22 août, une patrouille du B Squadron du RECCE Regiment de la 6th Airborne atteint Clarbec. La batterie d’artillerie du Lieutenant Colonel De Ridder s’installe dans la commune libérée. © Sources : Opération Paddle par Eddy Florentin, War Diary 6th Airborne Armoured Reconnaissance Regiment

> Clarbec – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports