Condé-sur-Vire

(50 Manche) La Libération

Condé-sur-Vire, ville lettrineLe front allemand explose à l’ouest de Saint-Lô  Le « Massive blow », « coup de massue » de l’opération Cobra, imaginé par le General Bradley, est un succès. Le 26 juillet, les lignes allemandes à l’ouest de Saint-Lô ont été pulvérisées sous les bombes. Après une réorganisation du front et son rattachement au Vth US Corps du Major General Gerow, la 35th US Infantry Division reprend sa progression vers le sud-est le 28 juillet à 10h. Pour progresser le long de la Vire, une Task Force est constituée avec le 137th Infantry Regiment, un puissant détachement blindé et les unités de soutien. Le 134th Infantry Regiment progresse sur sa gauche. Le 1st Battalion qui avance sur la nationale qui mène à Torigni-sur-Vire rencontre une opposition sérieuse, et perd le contact avec son aile droite. Le Captain Scully, qui commande la Company F, est tué par un éclat de mortier ; le 2nd Battalion reçoit l’ordre de monter en ligne. Quelques actions isolées allemandes n’empêchent pas le 3rd Battalion d’atteindre le secteur nord de Condé-sur-Vire en fin de journée. Le lendemain matin 29 juillet, une patrouille détruit un blindé allemand dans la ville et capture l’équipage qui s’était réfugié dans l’église. L’attaque sur Torigni démarre en fin d’après-midi ; une section part en avant-garde, suivie du 3rd Battalion qui traverse Condé-sur-Vire, avec le 1st Battalion sur sa gauche. © Histoire du 134th Infantry Regiment – Major General Butler B. Miltonberger et Major James A. Huston

> Condé-sur-Vire – Monuments et vestiges

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports