Courseulles-sur-Mer

(14 Calvados) Monuments et vestiges

Courseulles-sur-Mer, monument lettrineMonument de la Libération Monument rappelant la libération de l’Europe avec le débarquement des troupes alliées le 6 juin 1944, ainsi que le retour du général De Gaulle sur le sol français le 14 juin 1944 à Courseulles-sur-Mer.  Au dos du monument une plaque commémore l’Appel du 18 juin 1940, dont le texte fut dactylographié par Elisabeth de Miribel, secrétaire du général à Londres. Situation : sur le front de mer, au centre ville

Duplex Drive Sherman Tank & plaque Léo Gariépy Ce char fut récupéré à deux kilomètres en mer en 1970, et restauré avant d’être exposé. Sur le char sont soudées les insignes des unités qui ont combattu dans le secteur, ainsi qu’une plaque en l’honneur de Léo Gariépy, tankiste du First Hussars. A quelques mètres, un panneau explique le rôle joué par la 7th Canadian Infantry Brigade.  Situation : sur le front de mer, sur une place au centre ville

Stèle Marine Royale Canadienne Stèle à la mémoire des morts et disparus de la Marine Royale Canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale, et en particulier au cours de l’opération Overlord. Situation : en face du Centre Juno Beach

Monument Royal Winnipeg Rifles Regiment Monument en l’honneur des soldats canadiens du Royal Winnipeg Rifles de la 7th Infantry Brigade, qui débarquèrent sur Juno Beach le 6 juin 1944. Le régiment était commandé par le Lieutenant Colonel J. M. Meldram. L’unité est symbolisée par un diable noir armé d’un trident et offrant un calice. C’est une référence au conflit de la Rébellion du Nord-Ouest de 1885 au Canada, où les soldats furent surnommés par leurs ennemis « les petits diables noirs » à cause de leurs uniformes foncés ; ce qui est également traduit par la devise « Hostium acie nominati», qui signifie « nommés par l’armée ennemie ». Situation : sur le front de mer, au centre ville

Monument général de Gaulle Cette immense croix de Lorraine commémore le retour sur le sol français du général De Gaulle le 14 juin 1944, presque 4 ans jour pour jour après l’appel du 18 juin 1940. Situation : sur le front de mer, à l’ouest de la ville (suivre le fléchage)

Stèle The Regina Rifle Regiment Stèle en mémoire des 458 hommes du Regina Rifle Regiment, morts pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le 6 juin 1944, l’unité était commandée par le Lieutenant Colonel F. M. Matheson.  Situation : sur le front de mer, à l’accès vers la plage (proche du monument de la Libération)

Stèle First Canadian Scottish Regiment Stèle à la mémoire des combattants du First Canadian Scottish Regiment qui débarquèrent à Juno beach le 6 juin 1944. Situation : sur le front de mer, à l’accès vers la plage (proche du monument de la Libération)

Plaque Notthingham bridge Plaque commémorant la construction de ce pont par la 85th Field Company Royal Engineers ; l’unité était commandée par le Major James H. MacLeod. Situation : à l’entrée de la passerelle d’accès au centre Juno Beach

Monument «La Combattante» Monument dédiée aux marins de la Combattante, le contre torpilleur des Forces Navales Françaises Libres qui ramena le général De Gaulle en France à Courseulles-sur-Mer, le 14 juin 1944. Ce navire, offert aux Français par la Royal Navy en 1942, eut un destin tragique : le 23 février 1945, il fut coulé avec une grande partie de son équipage par une mine sous-marine. Situation : sur le front de mer, sur une place au centre ville

Plaque «La Combattante» Plaque dédiée aux marins de la Combattante, et à tous ceux qui sont disparus en mer. Situation : sur le front de mer, sur une croix à l’embouchure de la Seulles, rive ouest

Plaque Lieutenant «Cosy» Aitken Le 6 juin 1944, avec son peloton du Royal Winnipeg Rifles, le Lieutenant W F «Cosy» Aitken s’empara de cette position fortifiée. Mais le coût en vies humaines fut très lourd, puisque les pertes s’élevèrent à 78% de l’effectif. Cette modeste plaque rappelle ce haut fait d’armes. Situation : sur un blockhaus à la sortie de la plage entre le centre Juno Beach et la Croix de Lorraine

Tombe Léo Gariépy Léo Gariépy participa à la libération de Courseulles-sur-Mer avec son unité le 6 juin 1944. Avec les Sherman du B Squadron du First Hussars, il détruisit plusieurs mitrailleuses et canons ennemis pour permettre de percer les défenses allemandes de la plage. Après la guerre il revint s’installer dans cette ville où il est décédé en 1972. Il repose dans le carré des combattants. Situation : dans le cimetière communal

Espace historique Français libres A quelques pas de la Croix de Lorraine, cet espace pédagogique présente l’ensemble des unités françaises navales, aériennes et terrestres qui ont participé au Débarquement du 6 juin 1944, sans oublier le rôle de la Résistance ; la 2e division blindée du général Leclerc est citée même si elle n’a débarquée qu’au début du mois d’août en Normandie. Deux totems retracent, l’un, le retour du général de Gaulle sur le sol de France, l’autre, la venue en Normandie de plusieurs hautes personnalités des pays alliés. Situation : près de la Croix de Lorraine

Plaque 22nd Dragoons Flail Tanks Plaque signalant le débarquement du 22nd Dragoons, 30th Armoured Brigade de la 79th Armoured Division, sur la plage de Juno Beach le 6 juin 1944. Le Sherman Crab Flail Tank était équipé à l’avant d’un cylindre rotatif muni de lourdes chaines qui, heurtant le sol violemment, devaient faire exploser les mines enterrées. Situation : sur le front de mer, à l’accès vers la plage (proche du monument de la Libération), sur la stèle The Regina Rifle Regiment

Plaque 44th Infantry (Lowland) Brigade La 44th Infantry (Lowland) Brigade de la 15th (Scottish) Infantry Division arriva en Normandie les 13 et 14 juin 1944. Les noms des trois régiments qui la composaient figurent sur la plaque : 8th Battalion Royal Scots, 6th Battalion Royal Scots, 6th Batallion King’s Own Scottish Borderers. Pendant les premières semaines de la bataille, le chef de l’unité fut le Brigadier H. D. K. Money. Durant la campagne de libération de l’Europe du Nord, elle subit au total la perte de 3504 hommes dans ses rangs. Situation : sur le front de mer, à l’accès vers la plage (proche du monument de la Libération), sur la stèle First Canadian Scottish Regiment

> Courseulles-sur-Mer – La Libération > Courseulles-sur-Mer – Musée