Couvains

(50 Manche) La Libération

Couvains, ville lettrineLa colère du General Charles Gerhardt Pendant la nuit du 11 au 12 juin, le 3rd Bataillon du 115th US Infantry Regiment franchit l’Elle ; à 8h30 les Américains progressent jusqu’au hameau Les Fresnes, au sud de Saint-Jean-de-Savigny ; mais les Allemands contre attaquent sur l’arrière des Américains et menacent de les encercler ; malgré le soutien de l’artillerie des 110th et 111th Field Artillery Battalions, les GI’s sont repoussés au delà de l’Elle avec de lourdes pertes. A Sainte-Marguerite une tentative de franchissement du 1/115 échoue également, trois Sherman sont détruits. Le General Charles Gerhardt est furieux et ordonne de reprendre l’offensive. Vers 20h30, les Américains trouvent un passage près de Moulin-Levesque, le génie démine le pont. Dans la nuit du 12 au 13 juin, après un rapide briefing, les chefs des 115th et 116th IR lancent une attaque coordonnée ; les Allemands ne cèdent le terrain qu’après de durs combats, le 747th Tank Battalion perd plusieurs chars au mesnil. Le 2/116 libère Saint-Clair-sur-Elle ; le 1/116 du Lieutenant-Colonel John Metcalfe progresse vers le sud dans de bonnes conditions, s’enfonçant dans les défenses de la 352.Infanterie-Division, qui s’effondre et a perdu près des trois quarts de son effectif. En fin de journée, les Américains s’emparent de Couvains. © Sources : 29th Infantry Division After-Action-Report June 1944, Beyond the Beachhead The 29th Infantry Division in Normandy de Joseph Balkoski, La bataille de l’Elle Historica n°68 de Georges Bernage

> Couvains – Monuments et vestiges