Crèvecoeur-en-Auge

(14 Calvados) La Libération

Crevecoeur-en-Auge, monument lettrineLes Churchill à l’assaut de la butte du Haut Parc Les Britanniques de la 146th Infantry Brigade cherchent des passage sur la Vie. Le 19 août, le Hallamshire Battalion approche de Crèvecœur-en-Auge ; le pont de la départementale vers Saint-Loup-de-Fribois est détruit. Un kilomètre plus à l’ouest, le cours d’eau est moins large, le Lieutenant-Colonel Hart-Dyke décide de poser une passerelle improvisée. Au matin du 20 août, les fusiliers du Hallamshire Battalion franchissent à gué. Les Britanniques capturent quelques Allemands «égarés» de la 272.Infanterie-Division qui n’opposent aucune résistance. Vers 13h, la A Company entre dans Crèvecœur-en-Auge, une extrême prudence est requise car les Allemands ont laissé de nombreuses mines. Mais au nord de la ville, le secteur est contrôlé par une une hauteur stratégique, la C Company est bloquée par des tirs provenant de la butte du Haut Parc. L’assaut de la colline est lancé par la A Company avec l’appui d’un squadron du 9th Royal Tank Regiment. Les chars Churchill gravissent lentement la pente boisée, un blindé est détruit par un anti-char, qui est neutralisé à son tour ; enfin les Britanniques s’emparent de la position en fin d’après-midi et s’installent en défensive pour la nuit. © Source : Opération Paddle par Eddy Florentin, In memory of Lieutenant John Crook from Hallamshire Battalion, War Diary 9th Royal Tank Regiment

> Crèvecœur-en-Auge – Monuments et vestiges