Danestal

(14 Calvados) La Libération

Danestal, ville lettrineLes parachutistes sous le tir des Nebelwerfer allemands À 4h30 le 21 août, les soldats britanniques des N°41 et 48 Commandos entrent dans Dozulé sans rencontrer d’opposition. Les Allemands sont partis la veille ; pendant la nuit, ils ont opéré un repli sur une nouvelle ligne qui va de Houlgate à Annebault. Il pleut, mais les maisons de Dozulé sont en feu, l’incendie est-il dû à l’artillerie de l’un des camps ou a-t-il été allumé par l’ennemi ? Les entrées sont verrouillées, des patrouilles sont menées dans les vergers au nord et au sud. Le 6th Airborne Armoured Reconnaissance Regiment s’élance dès l’aube sur la route de Pont-l’Évêque, afin de repérer les points de résistance. La 3rd Parachute Brigade, commandée par le Brigadier Stanley James Hill, est chargée de prendre Annebault. Après l’arrivée de quelques renforts d’Angleterre, le 8th Parachute Battalion du Lieutenant-Colonel Alastair Pearson reçoit l’ordre d’avancer, la C Company est placée en tête, la section de mortiers suit de près. Les reconnaissances indiquent que des éléments de la 346.Infanterie-Division occupent la ville en force. Pendant la traversée de Dozulé, l’artillerie ennemie se manifeste. En début d’après-midi, à l’approche d’Annebault, les Britanniques sont pris sous le feu de l’ennemi retranché dans des bâtiments ; les combats sont durs, les liaisons radio sont mauvaises et la configuration du terrain limite le soutien de l’artillerie ; la position est prise mais les Allemands s’accrochent au terrain. Le Lieutenant-Colonel Pearson déploie ses trois compagnies dans une manœuvre d’enveloppement de la ville ; le 9th Parachute Battalion tente de déborder par le flanc gauche. Au même moment, le Battalion Headquarters arrive au hameau du Bourg qui subit un pilonnage sporadique, des obus s’abattent sur la route ; les parachutistes subissent pour la première fois un tir de Nebelwerfer, une fusée tombe sur la section de transmission, tuant cinq hommes et en blessant six autres. Au carrefour du Bourg, à quelques centaines de mètres au nord de la route, Danestal est libéré. © Sources : Opération Paddle par Eddy Florentin, War Diary 8th Parachute Battalion

> Danestal – Monuments et vestiges