Ecouché

(61 Orne) La Libération

Ecouché, ville lettrineLe général Leclerc veut fermer la poche Le 12 août 1944, la 2e Division blindée libère Alençon au petit matin. Sans perdre de temps le général leclerc lance ses groupements vers le nord, où ils détruisent des éléments de la 9e Panzer-Division dans la forêt d’Écouves. La 2e Division blindée bouscule la 116e Panzer-Division à Carrouges, puis contourne Mortrée où sont bloqués les Américains. À l’état-major allemand, le général von Kluge propose une opération audacieuse : encercler le XVe Corps américain, mais les moyens manquent et les forces allemandes sont partout prises de vitesse. Au soir du 12 août, les Français sont devant Ecouché. Le lendemain, le colonel Warabiot lance une attaque surprise dès le lever du jour. Les Français détruisent de nombreux véhicules de la 116e Panzer-Division sur la N24 bis ; ils libèrent Écouché et franchissent l’Orne. ©

> Ecouché – Monuments et vestiges