Montgardon – La Haye

(50 Manche) La Libération

Montgardon, ville lettrine« Bloody Hill », durs combats pour les GI’s sur la cote 84 Après deux jours d’offensive, une lente mais régulière progression amène la 79th US Infantry Division, commandée par le Major General Ira Wyche, face à la ligne de résistance principale du LXXXIV. Armeekorps : la ligne Mahlmann. En fin de journée, le mardi 4 juillet, le 1st Battalion du 314th Infantry Regiment atteint Bolleville ; le 3/314th établit la jonction à l’est avec les parachutistes de la 82nd US Airborne Division. Le 315th IR du Colonel Bernard Mc Mahon s’arrête au pied de la colline de Montgardon ou cote 84 ; dans la soirée, une contre-attaque allemande est brisée par l’artillerie. Le lendemain, le Major General Wyche engage le 313th IR du Colonel Sterling Wood, dans une manœuvre de contournement de La Haye-du-Puits par l’ouest ; la météo est redevenue favorable à l’appui aérien, mais la progression est freinée par le terrain marécageux et le bocage. Une Task Force, formée de la K Company du 3/313th et de la A Company du 749th Tank Battalion, tente de prendre le contrôle de plusieurs ponts, qui franchissent un ruisseau serpentant au pied du versant est de la hauteur 84. Une puissante concentration de l’artillerie ennemie stoppe nette toute avance ; une tentative de débordement du 1/313th, par le sud, échoue. Au même moment, le 315th IR du Colonel Mc Mahon lance un assaut frontal du mont, avec l’appui des blindés de la C Co du 749th TB. À 10h30, les Américains sont proches de l’objectif, ils marquent une pause à l’ouest de Montgardon ; après une préparation d’artillerie, le 3/315th repousse les défenseurs allemands du Kampfgruppe de la 353. Infanterie-Division et s’empare du village ; ils ne sont pas encore au sommet. Le lendemain 6 juillet, le Major General Wyche prépare une opération concentrique sur la cote 84 ; elle devrait permettre de faire tomber La Haye-du-Puits, où un bataillon du génie s’accroche avec acharnement. Dans la matinée, le 314th prend pied sur le versant est. Puis à 17 heures, avec le soutien des Sherman du 749th TB, le 2/315th lance l’assaut au nord, le 313th par l’ouest ; vers 21 heures, les Américains contrôlent le sommet. Mais les Allemands ne lâchent pas prise, un Kampfgruppe de la 2.SS-Panzer-Division arrive en renfort sur le front. Il faudra encore deux journées de durs combats aux GI’s pour libérer les ruines de La Haye-du-Puits, et « nettoyer » la totalité de la cote 84, devenue « Bloody Hill », « la colline sanglante ». © Sources : Objectif La Haye-du-Puits par Georges Bernage, The Cross of Lorraine : a combat history of the 79th Infantry Division, Breakout and Pursuit de Martin Blumenson

> Montgardon – Monuments et vestiges