Omonville-la-Rogue

Monuments et vestiges (50 Manche)

Omonville-la-Rogue, monument lettrineMonument aviateurs américains Monument à la mémoire d’un équipage d’aviateurs du 456th Bomber Squadron, 323rd Bombardment Group de la 9th US Air Force. Le bombardier Marauder B26 avait décollé le 29 juin 1944 de l’aérodrome d’Earls Colne au sud-est de l’Angleterre, pour une mission de bombardement sur des objectifs allemands à Auderville et Digulleville. Il fut touché par la Flak et prit feu, il se disloqua en vol et s’écrasa sur la commune d’Omonville-la-Rogue ; les cinq membres d’équipage périrent dans la catastrophe. L’avion effectuait sa 100e mission, au retour, les aviateurs devaient partir en permission. Les corps furent rapatriés aux États-Unis, sauf celui du radio-mitrailleur, le Sergeant Adolf Holthusen, qui repose au cimetière américain de Colleville Saint-Laurent-sur-Mer. Situation : prendre la D45 au sud de la ville, après 1 kilomètre tourner à gauche direction le stade, la stèle est au premier carrefour

Plaque Lieutenant Bienkowski Plaque en l’honneur du Lieutenant Jan Zenon Bienkowski, pilote polonais qui combattit au sein du 307th Polish Night Fighter Squadron de la Royal Air Force. Cette plaque n’est pas liée directement à la bataille de Normandie, puisque l’appareil de ce pilote fut abattu en 1943. Le 2 août 1943, l’avion décollait de l’aérodrome de Ruloe Manor dans le sud de l’Angleterre, pour une mission de patrouille ; suite à un problème technique, le pilote tenta un amerrissage près du port d’Omonville-la-Rogue, l’appareil se retourna, le pilote périt noyé tandis que le navigateur, le F/O Czeslaw Borzemski, fut fait prisonnier. Le Lieutenant Bienkowski était âgé de 29 ans, il repose au cimetière communal de Cherbourg.  Situation : sur le port, au bout de la rue du Hable, plaque sur le muret

> Omonville-la-Rogue – La Libération