Saint-James

(50 Manche) Monuments et vestiges

Saint-James, monument lettrineMonument aérodrome A29 Monument commémorant l’installation, à cet endroit, pendant l’été 1944, d’un aérodrome américain. Lorsque la 3rd US Army du Lieutenant General George S. Patton réalisa la percée d’Avranches, la construction d’un ALG (Advanced Landing Ground) devint urgente. Le 825th Engineer Air Battalion se vit confier la mission dans un délai très court ; le 2 août, les ingénieurs américains choisissaient un terrain à proximité immédiate de Saint-James. Aussitôt, les engins se mirent à niveler le sol ; la piste fut construite avec un revêtement assez rapide à poser : le PBS (Prefabricated Bituminous Surfacing), de gros rouleaux de 60 mètres de long étaient chargés à bord de camions GMC et déroulés sur le sol. Le 19 août, le terrain accueillit les appareils P47 Thunderbolt du 373rd Fighter Group. L’ALG A29 fut opérationnel jusqu’au 28 septembre. L’entreprise des tricots Saint-James s’est installé en 1977 sur une partie de l’ancien ALG A29 ; elle décida de rendre hommage aux libérateurs en édifiant ce monument qui fut inauguré en 2014, lors du 70e anniversaire. Situation : dans l’enceinte extérieure de l’entreprise des tricots Saint-James (privé)

Borne du serment de Koufra La Voie de la 2e DB retrace le parcours de la division commandée par le Général Philippe Leclerc jusqu’à Strasbourg ; elle est jalonnée de bornes, similaires à celles de la Voie de la Liberté, la route historique qui commémore la Libération de la France. La borne n°1 se trouve sur la plage de Saint-Martin-de-Varreville, là où débarqua la 2e DB à partir du 1er août 1944. Ces bornes sont également appelées bornes du serment de Koufra ; le 1er mars 1941, la colonne Leclerc s’emparait de l’oasis de Koufra en Lybie, les combattants français firent le serment de ne déposer les armes que lorsque les couleurs nationales flotteraient sur la cathédrale de Strasbourg. Sur les bornes, on peut observer plusieurs éléments significatifs : 48 étoiles pour illustrer les 48 états des États-Unis en 1944, quatre rectangles de couleurs représentant les quatre portions de la Voie de la Liberté : Sainte-Mère-Église/Cherbourg, Sainte-Mère-Église/Avranches, Avranches/Metz, Metz/Luxembourg/Bastogne ; la flamme centrale représente le flambeau de la Statue de la Liberté ; la lettre A dans un cercle est le symbole tactique de la 3rd US Army. Des panneaux pédagogiques expliquent l’arrivée, le 6 août, de la 2e DB qui établit son campement dans le secteur de Saint-Aubin-de-Terregatte. Le 8 août, la 2e Division blindée française fut intégrée au XV US Corps, sous les ordres du General Wade Hampton Haislip, au sein de la 3rd US Army du Lieutenant General Georges S. Patton. Situation : dans le centre ville, rue Patton, près du monument aux Morts 1914-1918

> Saint-James – La Libération    > Saint-James – Cimetière