Sainte-Marguerite-d’Elle

(14 Calvados) La Libération

Sainte-Marguerite-d'Elle, ville lettrineLe 115th Infantry Regiment se prépare à franchir l’Elle Le jeudi 8 juin, le 115th Infantry Regiment du Colonel Eugene Slappey atteint la zone marécageuse de l’Aure. Afin de préparer la traversée, un petit groupe, commandé par le Lieutenant Kermit Miller, de la E Company du 2nd Battalion, part en reconnaissance à 17h30. Après un bref combat nocturne, les Américains neutralisent une faible garnison à Colombières. Grace aux renseignements du Lieutenant Miller, dès la nuit, les unités du génie entreprennent la construction d’une passerelle flottante, et rétablissent les ponts sur l’unique route franchissant le marais. Le vendredi 9 juin, à 9h30, le 3rd Battalion du Major Victor Gillespie s’engage lentement sur le passage ; deux heures après, les soldats pénètrent dans Colombières évacué par les Allemands. Le 2/115th traverse à son tour peu avant midi, le 1/115th suit en dernier. L’avance se poursuit, à peine ralentie par quelques éléments retardateurs, hormis le 1/115th qui est accroché à Bricqueville. Le 3/115th bivouaque pour la nuit au hameau de La Folie. Le 2/115th marche encore, il est presque trois heures, les GI’s sont épuisés ; enfin, le Lieutenant Colonel William Warfield stoppe la longue colonne au hameau du Carrefour, à un kilomètre au nord de Cartigny-l’Épinay. Brusquement, les hommes sont à peine allongés, qu’arrivant du nord, une colonne d’unités diverses de la 352.Infanterie-Division, qui se repliait, tombe sur le campement ; le combat s’engage aussitôt, très violent ; les Américains sont surpris, c’est un massacre, le Lieutenant Colonel Warfield est tué avec une cinquantaine de ses soldats. Le lendemain matin, le General Charles Gerhardt , chef de la 29th US Infantry Division, nomme un nouveau commandant à la tête du 2/115th et incorpore une centaine de « remplaçants ». Le 115th IR ne rencontre pratiquement pas d’opposition pendant sa progression de la journée. La veille, vers 20 heures, le General Erich Marcks, chef du LXXXIV. Armeekorps, a donné l’ordre au Generalleutnant Dietrich Kraiss de se replier dès la tombée de la nuit, avec les restes de sa 352. Infanterie-Division, et de reconstituer une ligne de défense derrière le cours de l’Elle. Le dimanche 11 juin, dans la matinée, le 115th IR se regroupe dans le secteur de Sainte-Marguerite d’Elle. Des patrouilles, envoyées en reconnaissance sur la rive opposée, détectent une forte présence de l’ennemi ; les unités de soutien arrivent et préparent le franchissement pour le lendemain, Les Allemands profitent de cette journée de répit pour renforcer leurs défenses. © Beyond the Beachhead the 29th Infantry Division in Normandy par Joseph Balkoski, 39-45 Magazine Historica n°68

> Sainte-Marguerite-d’Elle – Monuments et vestiges