Flamanville

(50 Manche) La Libération

Flamanville, ville lettrineLes Américains à l’assaut de la forteresse de Cherbourg Il fait un temps gris et pluvieux, ce matin du lundi 19 juin, à 5 heures, Heure H de la grande offensive sur Cherbourg. Trois divisions d’infanterie sont engagées. La 9th US Infantry Division du Major General Manton Eddy occupe l’aile gauche. Les Américains ne rencontrent presque pas d’opposition ; en face, les éléments des 77 et 243. Infanterie-Divisionen ont effectué leur repli sur le périmètre défensif de Cherbourg. Le 2nd Battalion du 39th Infantry Regiment pénètre dans Bricquebec à 7 heures ; dans une ferme au sud de la ville, les GI’s découvrent le corps du Generalleutnant Rudolf Stegmann, chef de la 77. Infanterie-Division, qui a été tué la veille. La progression de la matinée est si rapide, que les objectifs sont atteints peu après midi ; une centaine de soldats allemands sont capturés. Mais le flanc droit de la 9th ID risque d’être à découvert, en effet, le 4th Cavalry Squadron est impliqué dans un combat plus au sud, à Rocheville. Le VIIth Corps est informé et prend des mesures, entre autres celle de repousser la Bomb line devant le front de la 9th ID. Dans l’attente de nouveaux ordres, le 60th IR du Colonel Frederick de Rohan se réorganise entre Saint-Germain-le-Gaillard et Grosville, le 39th IR du Colonel Harry Flint fait une pause à Rauville-la-Bigot. À 17 heures, le Major General Eddy relance la marche en avant. Vers 17h30, une patrouille du 1/60th entre dans Les Pieux ; une rencontre se déroule entre un officier américain et un groupe de Résistants, commandés par le lieutenant Yvon Giudicelli ; ces derniers remettent quarante prisonniers et communiquent des renseignements sur les défenses ennemies. Au soir de cette journée, la 9th ID est la seule a avoir atteint, et au-delà, l’ensemble de ses objectifs. Le 60th IR stoppe au nord d’Helleville, faisant jonction avec le 3/39th à Saint-Christophe-du-Foc ; le 39th IR s’arrête à Couville. Après avoir annihilé le point de résistance de Rocheville, le 4th Cavalry Squadron atteint Saint-Martin-le-Gréard, avant son transfert sur l’aile gauche. Le Major General Eddy obtient le renfort du 1/359th pour tenir, temporairement, le secteur de front à la jonction avec la 79th ID. Le 47th IR rejoint le secteur de Grosville pour être engagé le lendemain. Flamanville voit les Américains arriver le mardi 20 juin, alors que la ligne de front se déplace vers le nord et que l’assaut de la forteresse de Cherbourg va débuter le lendemain. © Sources : Utah to Cherbourg par le CMH US Army, La bataille du Cotentin par Georges Bernage

> Flamanville – Monuments et vestiges