Le Mesnilbus

(50 Manche) La Libération

Le Mesnilbus, ville lettrineLa ruée des blindés américains vers Coutances Au soir du mardi 25 juillet, les objectifs initiaux de l’opération Cobra ne sont pas atteints ; mais la ligne de résistance principale ennemie est brisée, le Major General Joseph Collins, chef du VII US Corps, décide de lancer les blindés le lendemain matin. Devant la gravité de la situation, le General Dietrich von Choltitz, chef du LXXXIV. Armeekorps, engage ses maigres réserves : un régiment de la 353. Infanterie-Division, stationné près de Hauteville-la-Guichard, et un reliquat de la 275. Infanterie-Division, à Canisy, sont dirigés vers La Chapelle-en-Juger. Au centre, pendant les jours précédents, les Américains ont subi de lourdes pertes face aux unités SS et parachutistes, en tentant de réduire deux saillants à Saint-Germain-sur-Sèves et Marchésieux ; lorsque le VIII US Corps se met en mouvement le 26 juillet, les assauts américains sont à nouveau repoussés. Dans le secteur de Cobra, le Combat Command B de la 3rd Armored Division est contre-attaqué par une poignée de chars de la 2. SS-Panzer-Division, les Américains sont toujours tenus en échec devant Marigny. Pendant la nuit, les Allemands évacuent les saillants de Saint-Germain-sur-Sèves et Marchésieux ; ils établissent une ligne de défense nord sud à l’est de Montcuit, pour permettre le repli des troupes qui occupent le front entre Périers et Le Mesnil-Vigot. Dans la matinée du 27 juillet, Marigny est pris, la colonne du CCB dévale la Route Nationale 172 vers Coutances et atteint Camprond, à six kilomètres au sud du Mesnilbus, en milieu d’après-midi ; près du Neuf bourg, un Panther isolé détruit neuf Sherman. Sur l’aile gauche, les GI’s de la 90th ID entrent dans Périers. Le lendemain 28 juillet, à l’aube, la 83rd ID franchit la route Périers Saint-Lô et ne rencontre que le vide, hormis le 330th IR qui perd rapidement le contact avec une unité de pionniers de la 5. Fallschirmjäger-Division. Les GI’s dépassent Montcuit et font jonction avec le CCB de la 3rd AD près de Camprond. Le CCB de la 4th AD traverse Périers et se rue vers Coutances ; sur la gauche de la nationale, la 90th ID progresse en empruntant des routes secondaires ; le 357th IR du Colonel George Barth traverse Le Mesnilbus et rencontre l’avant-garde de la 1st ID au hameau du Bucheux, au nord de Camprond. En fin de journée, la 90th ID installe son PC au château de Perron, au sud-est de Périers. © Sources : Breakout and Pursuit par Martin Blumenson, Fighting The Breakout par David C. Isby, After Action Report 83rd Infantry Division July 1944, After Action Report 90th Infantry Division 1944

> Le Mesnilbus – Monuments et vestiges