Audouville-la-Hubert

(50 Manche) La Libération

Audouville-la-Hubert, ville lettrineLes parachutistes font jonction avec les troupes d’Utah Beach Dans la soirée du 5 juin 1944, les bombardements alliés préliminaires visent les fortifications d’Utah Beach, ils atteignent aussi la commune d’Audouville-la-Hubert, trois civils sont tués ainsi que de nombreuses vaches. Le secteur est défendu par le 1er bataillon de l’Infanterie-Regiment 919, commandé par le Hauptmann Fink. À l’ouest d’Audouville, est également stationné l’Ost-Bataillon 795, dont le PC est à Turqueville ; cette unité est composée de volontaires originaires de la Géorgie, une république rattachée à l’URSS. Le 502nd Parachute Infantry Regiment doit sauter sur la Drop Zone A, située à l’ouest de Saint-Martin-de-Varreville. Malheureusement, la Flak et les nuages bouleversent les plans de sauts du 502nd PIR : seul le 1st Battalion est proche de la DZ A avec une majorité de sticks, le 2nd Battalion est concentré mais à près de huit kilomètres vers Sainte-Marie-du-Mont, le 3rd Battalion est largement éparpillé. Le Lieutenant Colonel Robert Cole, chef du 3/502nd PIR, rassemble moins d’une centaine d’hommes au nord-est de Sainte-Mère-Église et se met en route vers ses objectifs. À proximité de Saint-Martin-de-Varreville, il divise ses forces ; le premier groupe découvre que la batterie codée WN 108 a été ravagée par les bombardements, mais les quatre canons avaient été retirés de leurs encuvements. La G Company traverse Saint-Martin et atteint la sortie de plage n°4. Vers 7h30, la I Co s’empare de la sortie n°3 à Audouville-la-Hubert ; dans une ferme, au carrefour de la Vierge, les Américains font une trentaine de prisonniers, géorgiens pour la plupart et quelques Allemands. Depuis 6h40, la 4th US Infantry Division débarque sur Utah Beach ; le Mur de l’Atlantique est percé. Le 8th Infantry Regiment aborde en première vague, il quitte les plages et avance vers l’intérieur. Le 1st Battalion est appuyé par la A Co du 70th Tank Battalion, la colonne franchit la zone inondée sous le feu de l’artillerie ennemie ; à 11 heures, ils sont accueillis à la sortie n°3 par les paras du Lieutenant-Colonel Cole. La troupe traverse le carrefour de la route GC n°14 et se dirige vers Turqueville. Vers 15h, le sort des prisonniers de la ferme du carrefour de la Vierge est scellé, le propriétaire de la ferme est emmené à l’écart, il entend une longue rafale… © Sources : Normandie 1944 Magazine n°3, Utah Beach par Georges Bernage et Dominique François, Utah Beach to Cherbourg publié par le CMH US Army

Audouville-la-Hubert – Monuments et vestiges